Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2013/4 (N° 112)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 71 - 92 Article suivant

Résumé

Français

Les nouvelles normes prudentielles contenues dans la CRD IV, qui transposent Bâle III en Europe, constituent un effort sans précédent pour garantir la stabilité du système bancaire européen. Par rapport aux États-Unis, la mise en œuvre de Bâle III est plus étendue et homogène. D'ores et déjà, la situation financière des banques européennes s'est nettement renforcée, et leur performance apparaît satisfaisante et tout à fait comparable à celle des banques américaines, notamment si l'on tient compte des différences de conventions comptables. Ces divergences entre corpus comptables sont en particulier à l'origine des différences de niveau de ratios de levier affichés entre banques européennes et américaines.
Classification JEL : F36, G21, G28.

English

CRD IV: An Asset for French and European BanksThe CRD IV package, which transposes Basel III in Europe, is an unprecedented effort to foster financial stability within the European banking system. Compared to what is being done in the United States, the implementation of Basel III is broader and more homogeneous. European institutions have already very significantly improved their financial situation. They are often as healthy and efficient as US banks, provided that discrepancies between the accounting and regulatory standards are correctly factored in. Indeed, the differences between the observed leverage ratios of European and American banks come from accounting standards for the most part.
Classification JEL: F36, G21, G28.

Plan de l'article

  1. Des avancées majeures pour le système bancaire européen
    1. Le renforcement accru des besoins et de la qualité des fonds propres : un gage de réduction d'occurrence et d'intensité des crises
      1. Une capacité d'absorption des pertes renforcée et des niveaux de fonds propres accrus
      2. Un nouveau ratio de levier complémentaire au ratio de solvabilité
    2. Un périmètre de supervision élargi, adapté aux nouveaux enjeux économiques et financiers
      1. Une réduction du risque systémique et un mécanisme de renforcement des fonds propres contracycliques
      2. Des pouvoirs accrus pour les superviseurs afin d'ajuster les exigences aux enjeux futurs
    3. Un dispositif prudentiel très ambitieux
      1. Un règlement unique en Europe, une harmonisation des exigences et une transparence renforcée
      2. Tout en s'inscrivant à la suite de Bâle III, le paquet CRD IV s'en écarte parfois afin de s'adapter aux enjeux européens et de renforcer les exigences
      3. Par rapport aux États-Unis, la mise en œuvre de Bâle III en Europe semble plus homogène
  2. Les banques européennes présentent une capacité de résistance renforcée
    1. La structure des bilans bancaires a évolué depuis la crise financière
    2. Une situation de liquidité renforcée
    3. Des business models plus équilibrés et recentrés sur les activités bancaires
    4. Des performances plus stables que les excès qui avaient précipité la crise financière
    5. La nécessité pour les banques européennes que soit rompu le lien entre risque souverain et risque bancaire
    6. Une capacité de financement préservée et un risque de crédit contenu
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback