Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2014/1 (N° 113)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 227 - 242 Article suivant

Résumé

Français

Une politique monétaire inédite et innovante a été mise en œuvre avec les crises de 2008-2010, et le retrait de ces mesures exceptionnelles représente un défi, car la santé des économies développées reste fragile. Au-delà de ces enjeux de transition, le défi majeur réside dans les nouveaux contours du champ d’action des banques.
Cet article souligne d’abord la difficulté de concilier trois objectifs : accompagner la reprise économique quand celle-ci est faible, temporiser la normalisation de la liquidité interbancaire et ne pas inhiber l’assainissement des bilans bancaires. L’articulation des enjeux de court et moyen termes milite en faveur des opérations d’open market de long terme, alors que les politiques de taux d’intérêt négatifs ou de forward guidance montrent leurs limites.
La BCE devra également relever d’autres défis de long terme : la désintégration financière, l’économie politique de son programme OMT, la dynamique institutionnelle de l’union bancaire, mais aussi la conjonction de ses nouvelles casquettes (stabilité financière et supervision) avec la politique monétaire, ce qui appelle une redéfinition de son mandat.
Classification JEL : E42, E52, E58, G18, G21.

English

Central Banks: Exiting the Crisis ModeInnovative monetary policies have been triggered by the 2008-2010 crises. Withdrawing these unconventional policies brings in challenges but central banks should think about the new boundaries of their activities that go well beyond the narrow field of monetary policy.
This paper underlines the difficulty to reconcile three objectives: accompanying the economic recovery when it is feeble, normalising the liquidity situation in money markets, and setting incentives right to encourage the cleaning-up of bank assets. The articles argues in favour of longer-term open market operations as a new central tool for the implementation of monetary policy, while it underlines the limits of strategies based on negative interest rates or on forward guidance.
In the case of the euro area, the ECB will also face another host of longer term challenges. These include financial disintegration, the political economy of its OMT programme, the institutional dynamics of Banking Union, and its new “three-pronged” prerogatives (financial stability, supervision and monetary policy). Its mandate will likely need to be redefined.
Classification JEL: E42, E52, E58, G18, G21.

Plan de l'article

  1. Stabiliser l’économie en sortie de crise : réconcilier conjoncture et liquidité
    1. Soutenir des conjonctures particulièrement incertaines
    2. Retour à une liquidité neutre : reprendre la main sur les taux monétaires
  2. Assouplir la politique monétaire à court terme sans créer de déséquilibres à long terme
    1. L’attrait et les limites des taux négatifs
    2. La forward guidance montre ses limites
    3. Les OMO de long terme concilient plusieurs objectifs
  3. Du court au moyen terme : les questions de dominance fiscale et de prêteur en dernier ressort
    1. La dominance fiscale : inévitable ?
    2. La malédiction du prêteur en dernier ressort
  4. Focus sur la zone euro : désintégration financière, économie politique des OMT et de l’union bancaire
    1. Gérer la désintégration financière
    2. L’économie politique des OMT et du risque de bilan
    3. L’économie politique de l’union bancaire
    4. Compléter le mandat de la BCE

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback