Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2014/1 (N° 113)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 61 - 76 Article suivant

Résumé

Français

La BCE a agi rapidement et de manière efficace lorsque la crise financière s’est mise en place à l’été 2007, mais elle a ensuite éprouvé des difficultés à faire face à la crise des dettes souveraines. Jusqu’à l’été 2012, elle a refusé de jouer le rôle de prêteur en dernier ressort et a aggravé la crise. Puis la nouvelle BCE a engagé une action courageuse et le programme OMT a changé la situation, même s’il n’a pas encore été testé par les marchés.
La différence de réactivité des deux BCE face à la crise des dettes souveraines peut avoir deux causes. Soit la BCE ancienne n’a pas pris la mesure de la gravité de la crise ou elle a craint une contagion malheureusement inéluctable. Soit elle a été paralysée par les contraintes politiques, en particulier du fait du poids de l’Allemagne. Mais l’adoption rapide par le gouvernement allemand du programme OMT montre que la BCE peut se dégager de ces contraintes lorsque la situation l’exige.
Classification JEL : E58, E63, F36, G01.

English

The Euro Area Crisis and the Two ECBThe ECB reacted swiftly and efficiently when the financial crisis burst in 2007 but it then experienced difficulties to cope with the euro sovereign debt crisis. Up till July 2012 the ECB refused to act as lender of last resort thus aggravating the crisis. Then the new ECB took a courageous bend and launched the OMT program, even as it has not yet been challenged by financial markets. The difference of reactivity between the two ECB may have two different reasons. On the one hand, the old ECB may have realized too late the seriousness of the crisis or may have tried to resist to an unavoidable contagion. On the other hand, it may have been paralyzed by political constraints. But the quick adoption of the OMT program highlights that such constraints can be put aside when required.
Classification JEL: E58, E63, F36, G01.

Plan de l'article

  1. L’action des autorités non monétaires
  2. L’action de la BCE durant la crise financière (2007-2009)
  3. La crise des dettes souveraines et la BCE I (2010-2011)
  4. La crise des dettes souveraines et la BCE II (2012-2013)
  5. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback