Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2014/1 (N° 113)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 77 - 100 Article suivant

Résumé

Français

Les politiques monétaires engagées pour répondre à la crise financière ont démontré que modifier les bilans des banques centrales a des conséquences importantes. La nouvelle macroéconomie classique, qui a gagné en influence depuis la fin des années 1980 et qui a conduit à se concentrer exclusivement sur le taux directeur, avait simplement ignoré de tels effets (équivalence ricardienne). Ramener les bilans des banques centrales à des niveaux normaux est important pour parvenir à préserver les marges de manœuvres politiques et constituera un formidable défi. Cette tâche nécessitera la coopération de la banque centrale avec le Trésor sans sacrifier son indépendance en matière de politique monétaire. Alors que les banques centrales doivent surveiller la résilience des marchés avec pragmatisme, elles ne doivent pas tomber dans le piège de la domination financière.
Classification JEL : E42, E52, E58.

English

The Exit ChallengeThe monetary policies in response to the financial crisis demonstrated that changes in central bank balance sheets have major macroeconomic consequences. The New Classical Macroeconomics, which gained increasing sway from the late 1980 and which led to an exclusive focus on the policy rate that was not warranted, had simply assumed away such effects (Ricardian equivalence). Getting their balance sheets back to normal levels is important in order to preserve policy flexibility for the future and will present central banks with some formidable challenges. This task will require cooperation with Treasuries without surrendering monetary policy independence. While central banks must be entirely pragmatic in their monitoring of market resilience, they must beware of the “financial dominance” trap.
Classification JEL: E42, E52, E58.

Plan de l'article

  1. Trois « dogmes » concernant les quantités monétaires
      1. 1) Les opérations d’open market sur les marchés des obligations d’État (ou sur les changes) ne modifient pas les cours relatifs
      2. 2) Le taux directeur à court terme de la banque centrale est le seul instrument de politique monétaire visant des objectifs macroéconomiques
      3. 3) La « liquidité » du bilan des banques commerciales ne joue aucun rôle
  2. Bilans
  3. Taux d’intérêt à long terme : indicateur clé de la politique monétaire
  4. Lien avec la gestion de la dette publique
  5. Données empiriques sur le taux d’intérêt à long terme
  6. Prix des actifs et risque de taux d’intérêt
  7. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback