Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2014/2 (N° 114)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 267 - 276

Résumé

Français

Depuis la fin des années 1960, la Banque européenne d’investissement (BEI) participe au financement des PME en Europe par intermédiation bancaire. Cette politique s’est amplement déployée au fil des années pour s’inscrire parmi les priorités absolues de l’institution : 22 Md€ en 2013. Banque de l’Union européenne, la BEI développe cette politique en agissant dans chacun des pays de l’UE comme une force de cohésion, de transfert d’expérience et de solidarité. Ainsi, en 2013, la BEI réussit à apporter aux PME grecques 1,5 Md€ et finança leurs exportations courantes à hauteur de 500 M€. Mutatis mutandis, des mécanismes du même ordre ont été déployés en Espagne, en Irlande et au Portugal. Dans les pays moins fragilisés par la crise, la BEI et sa filiale, le Fonds européen d’investissement (FEI), travaillent en étroite concertation avec 370 banques et 481 fonds d’investissement en Europe. En 2013, plus de 1,8 Md€ ont été intermédiés en faveur des PME françaises pour réduire les failles de marché par l’apport de refinancements à long terme de la BEI, de prises de participations, de microfinance ou de garanties du FEI. Ces moyens européens ont été utilisés par quelque 150 000 investissements d’entreprises, pour une valeur totale de 5,6 Md€.
Classification JEL : G21, G24, L25.

English

The EIB Group and the Financing of SMEs in Europe after the CrisisSince the late sixties the European Investment Bank (EIB) has been involved in financing SMEs in Europe, through bank intermediation. This policy has been extensively deployed over the years and was to become one of the Bank’s top priorities (EUR 22bn in 2013). As the bank of the European Union, the EIB has been developing this policy by operating in each EU country as a force for cohesion, for transferring experience and for solidarity. Thus, in 2013 the Bank was able to provide Greek SMEs with EUR 1.5bn and is financing their current exports to the tune of EUR 500 m. Similar mechanisms have been deployed, mutatis mutandis, in Ireland, Portugal and Spain.
In countries that were not so badly affected by the crisis, the EIB and its subsidiary the EIF have been working in close cooperation with 370 banks and 481 investment funds in Europe. In 2013, more than EUR 1.8bn was intermediated in favour of French SMEs to reduce market failures by providing long-term EIB finance, or through EIF equity participations, microfinance or guarantees. These EU resources have been used by some 150,000 SME investments totaling EUR 5.6bn.
Classification JEL: G21, G24, L25.

Plan de l'article

  1. Aider les PME à sortir de la trappe où elles sont coincées !
  2. Tirer les leçons de la crise, c’est faire fonctionner les outils de solidarité européenne
    1. L'épargne doit retrouver le chemin de l’investissement productif
    2. Les banques commerciales doivent retrouver leur rôle principal : financer l'économie
    3. Les dépenses budgétaires doivent être repensées en termes d’efficacité
  3. Pour être efficace, il faut relever le défi de la proximité
  4. Une ressource « triple A » pour la compétitivité et l’emploi

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback