Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2014/2 (N° 114)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 31 - 38 Article suivant

Résumé

Français

Comment comprendre le financement des PME en France et en Europe ? Est-ce que tout va aussi bien que le disent les enquêtes (faites par les banquiers eux-mêmes) ou pas si bien que cela si l’on prend les chiffres d’encours de crédit (avec pourtant les taux d’intérêt les plus bas de la zone euro) et si l’on entend les plaintes des entreprises (PME, TPE, <i>start-up</i>...) ? Côté banque, les règles prudentielles, la surveillance bancaire européenne (avec l’union bancaire en préparation) et la concurrence interbancaire rendent l’octroi de crédit plus difficile, avec des marges plus faibles. En même temps, le monde bancaire voit la montée de la titrisation et de la désintermédiation permise pour les nouvelles technologies, souhaitée par des gestionnaires d’actifs et les assureurs, encouragée par les régulateurs et acceptée par les banques. Alors : un grand changement en cours, à un taux d’intérêt supérieur ? Il faut d’ores et déjà s’y préparer, tous.
Classification JEL : G21, G23, G28, L25.

English

Financing SMEs in France: Another Paper!How can we understand what is going on in the way SMEs are financed in Europe and more precisely in France? Polls tell us that everything works smoothly, but those polls are made by banks and credit hardly grows and companies do complain, especially if they are young and tiny. Many reasons can account for this situation: Basel regulation, European regulation and Banking union, competition among banks concur to make credit more complex, with tighter margins. And, by the same time, securitization and disintermediation do grow. This evolution is both permitted by new technologies, looked after by investors (in asset management and insurance companies), promoted by regulators and central bankers and finally favoured by bankers themselves. So this new channel should grow, with a higher interest rate we must admit, and we all have to be prepared to it.
Classification JEL: G21, G23, G28, L25.

Plan de l'article

  1. D'après les enquêtes sur le crédit aux entreprises en France, celui-ci est quasi stable
  2. D'après les chiffres, un peu plus de crédits et des petits crédits un peu plus chers
  3. D'après les deux derniers rapports sur le financement des PME-ETI, la situation ne pourra pas durer
  4. Une remontée graduelle des coûts de financement des PME-ETI avec une diversification des sources est en cours
  5. Les nouveaux produits financiers sont nombreux et devront se structurer en fonction des besoins
  6. Et pour l’immatériel ?
  7. Pour soutenir cette logique de désintermédiation, il faut voir plus simple, plus intégré et plus en amont
  8. En France, des nouvelles entreprises à la croisée de nouveaux chemins de financement

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback