Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2014/2 (N° 114)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 39 - 54 Article suivant

Résumé

Français

La reprise encore très indécise qui se dessine début 2014, en France comme dans d’autres économies européennes remet la question des moteurs de la croissance au cœur des débats. La compétitivité des entreprises, leur capacité d’innovation et le renforcement de leur position sur les marchés extérieurs sont plus que jamais primordiaux pour éviter à l’économie française une perte durable de croissance potentielle. Cela passe en priorité par un redémarrage de l’investissement, tourné vers les stratégies les plus productives et innovantes. Alors que l’autofinancement pâtit d’un taux de marge en déclin, le maintien d’une chaîne de financement fluide et complète est vital pour les PME, amenées à croître et à devenir demain des ETI porteuses de la compétitivité française. Si les conditions de financement, notamment bancaires, sont restées globalement favorables en France depuis l’éclatement de la crise, il convient de répondre aux failles du marché identifiées, afin que les conditions du redressement ne soient pas entamées. C’est toute l’ambition que poursuit Bpifrance en finançant ou en investissant dans les PME, notamment innovantes et à fort potentiel de croissance, en soutenant des projets de développement à l’international et en jouant un rôle d’entraînement auprès des autres acteurs du financement.
Classification JEL : G21, G24, G28, G31, G32, L25.

English

Financing SMEs towards CompetitivenessAs France and most European economies experience an indecisive recover early in 2014, questions arise about what will pull tomorrow’s growth. More than ever, competitiveness, innovation and international strategies of firms have been identified as the main issues to avoid the decline of potential growth, involving a quick recovery of investment expenditures. This implies the availability of a continuum of financing for French SMEs so that they can grow and gain the critical size to carry tomorrow’s competitiveness, in a context where their profit margins are at low levels. Since the beginning of the crisis, financing conditions, especially banking conditions, have not appeared to be too restricting for French SMEs. But remaining persistent market failures still need to be addressed to avoid the economic recovery being hampered. There lies the role of Bpifrance, by driving private actors of financing, to ensure SMEs that they will get sufficient resources to carry on their innovative, international and growth strategies.
Classification JEL: G21, G24, G28, G31, G32, L25.

Plan de l'article

  1. L'étude du financement des PME et des ETI renvoie assez rapidement aux difficultés structurelles des entreprises
    1. Un financement qui a été globalement bien assuré malgré la crise
    2. Le marché des crédits de trésorerie : symptôme des difficultés des entreprises
  2. Les entreprises françaises : une rentabilité en déclin, un déficit de compétitivité
    1. Des marges de manœuvre restreintes
    2. Un investissement insuffisamment productif ?
    3. De manière générale, des freins structurels à la compétitivité
  3. Le financement des PME doit répondre à ces enjeux en assurant une chaîne de financement fluide et complète
    1. Un financement qui favorise la prise de risque et l’innovation
    2. Un financement qui contribue à la croissance des PME et à leur déploiement à l’international
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback