Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2014/3 (N° 115)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 131 - 148 Article suivant

Résumé

Français

Si le marché de l’ancien constitue désormais la majorité du marché du logement, son développement est relativement récent : il a accompagné, avec décalage, la montée de l’accession à la propriété. Longtemps négligé par les pouvoirs publics et les économistes, il doit au notariat d’avoir mis en place les bases de données qui permettent de calculer les indices de prix Notaires-INSEE et d’informer sur la consistance des biens échangés et les parties prenantes à la transaction.
La source notariale permet une description détaillée du cycle commencé en 1998. À l’inverse du précédent, celui-ci se caractérise par une flambée des prix présente sinon uniforme sur tout le territoire, du moins jusqu’en 2008. Ce n’est qu’après la crise qu’apparaît une forte différenciation entre les métropoles, Paris en tête, et le reste du territoire. Le crédit facile et bon marché explique une bonne part de la hausse des prix. La croissance de la part des détentions de courte durée sur la période 2005-2007 laisse cependant soupçonner l’existence de comportements spéculatifs. Le rôle des acquéreurs étrangers dans la hausse des prix doit par ailleurs être ramené à sa juste proportion : parmi les acquéreurs personnes physiques, moins d’une sur quarante en moyenne est un étranger non résident.
Classification JEL : C81, R21, R30, R31, R32.

English

The Second-Hand Housing Market The second-hand market is now the major part of the housing market. It developed only recently, in the wake of home ownership. It was long neglected by governments and economists, until the Notaries established the databases that allow to calculate the “Notaires-INSEE” house price indexes and to provide information on the nature of traded dwellings and on stakeholders in the transactions.
The cycle that started in 1998 can be described in detail using the Notaries databases. Unlike the previous one, it is characterised by soaring prices throughout the country, albeit not uniformly, at least until 2008. Only after the crisis a strong differentiation emerged between large metropolitan areas, starting with the Paris region, and the rest of the territory. A large share of the price increase can be explained by easy and cheap credit. The proportion of quick resales grew during 2005-07, leaving suspicion of speculative behaviours. The role of foreign buyers should not be overestimated : among natural person buyers, fewer than one in forty on average is a non-resident alien.
Classification JEL: C81, R21, R30, R31, R32.

Plan de l'article

  1. La montée en puissance du marché de l’ancien
  2. Principales caractéristiques du marché de l’ancien
    1. Nature et taille des biens
    2. Caractéristiques des vendeurs et des acquéreurs
    3. La durée de détention
  3. D’un cycle à l’autre
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback