Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2014/3 (N° 115)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 289 - 304 Article suivant

Résumé

Français

Selon la Banque mondiale, l’exclusion bancaire affecte 2,5 milliards d’habitants. La littérature économique sur le sujet traite essentiellement des caractéristiques des exclus (âge, sexe, éducation, etc.) mais détaille peu les spécificités du système bancaire qui pourraient être source d’exclusion. Dans cet article, nous nous proposons d’étudier l’exclusion bancaire en France, trente ans après l’instauration du droit au compte, en analysant les modèles économiques des principales banques. Nous montrons que ces modèles restent sélectifs et induisent l’exclusion des agents faiblement autonomes et/ou budgétairement limités, soit près de 10 % des ménages français.
Classification JEL : G21, G28.

English

Financial Exclusion in France: An Implicit Interpretation of Banking Business ModelsAccording to the World Bank, bank exclusion affects 2.5 billion inhabitants. Economic literature on the subject deals essentially with the characteristics of those excluded from banking services (age, gender, education…) but gives few details about the specifics of the banking system that might be the source of exclusion. In this article, we propose to study bank exclusion in France, 30 years after the introduction of the entitlement to basic banking services, by analysing the business models of the main banks. We show that these models are still selective and conducive to the exclusion of persons who have little self-sufficiency and/or limited financial resources, i.e. almost 10% of French households.
Classification JEL: G21, G28.

Plan de l'article

  1. Apports et limites des évolutions réglementaires, apparence d’une exclusion devenue marginale en France
  2. Des modèles bancaires construits sur la sélection
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback