Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2014/3 (N° 115)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 305 - 322

Résumé

Français

Mise en cause dès le déclenchement de la crise financière en 2007, en raison de sa dimension procyclique, la « juste valeur » reste, sept ans plus tard, le mode unique de valorisation comptable du portefeuille de négociation (trading) des banques. Cette situation soulève une question importante pour le régulateur dans la perspective de la prévention du risque systémique. Elle part de l’observation que l’évaluation comptable des portefeuilles de trading au « prix de marché » est en fait très marginale par rapport à l’évaluation au « prix de modèle ». Dans cet article, nous mesurons tout d’abord la répartition de la valorisation des portefeuilles de trading, entre le mark to market et le mark to model. Nous calculons ensuite une mesure du return on equity (ROE) des activités de trading, en rapportant le résultat brut au montant des fonds propres réglementaires assis sur la value at risk (VaR), et constatons que ce ROE est non seulement anormalement élevé mais également qu’il est resté stable depuis le déclenchement de la crise. En outre, nous établissons que la rentabilité des activités de trading des banques est positivement et significativement corrélée au poids du mark to model dans le total du portefeuille, et en particulier au poids des actifs de « niveau 3 ».
Classification JEL : G15, G21, G28, M48.

English

Fair Value Accounting and Model Price: An International Comparison of the Banks’ Trading Portfolios Structure and of their Risk/Return RatioAt the onset of the financial crisis in 2007, “fair value” accounting came under fire for its pro-cyclical effects. Seven years on, fair value remains the sole method of accounting valuation of banks’ trading books. One concern, which is relevant to regulations aimed at preventing systemic risk, is based on the observation that accounting valuation of trading portfolios at “market price” is in fact minimal compared to “model price” valuation. In this paper, we assess the distribution of the valuation of trading portfolios, between “mark-to-market” and “mark-to-model”, at the international level. Then, we calculate a measure of return on equity (ROE) on trading activities by comparing the gross income to the amount of regulatory capital based on “value at risk” (VaR) and find that this ROE is not only abnormally high, but has also generally remained stable since the onset of the crisis. In addition, we establish that returns on banks’ trading activities are positively and significantly correlated to the share of assets subject to mark-to-model in the total portfolio, and particularly the share of “Level 3” assets.
Classification JEL: G15, G21, G28, M48.

Plan de l'article

  1. Des portefeuilles de trading essentiellement valorisés en mark-to-model
    1. Rappels sur le mode de valorisation des portefeuilles de trading
    2. Le mark-to-model : mode dominant de valorisation comptable des portefeuilles de trading
  2. ROE des activités de trading et recommandations de politique publique
    1. Définition du résultat et des fonds propres dans le calcul du ROE
    2. Évolution historique du ROE des activités de trading
    3. Régression cross section entre le ROE des activités de marché et le poids relatif des différents modes de valorisation en fair value
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback