Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2014/4 (N° 116)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 333 - 352

Résumé

Français

Le SRISK évalue le besoin de recapitalisation d’une institution financière conditionnelle à un choc boursier de grande importance. Largement diffusé dans la communauté académique, dans les milieux professionnels (analystes, services de recherche économique, régulateurs, etc.) et dans certains médias grand public, le SRISK est publié en ligne pour un très grand nombre d’institutions financières avec des mises à jour régulières sur des sites internet. Nous exposons dans cet article les faiblesses qui constituent des limites fortes de ce modèle. Elles concernent notamment l’absence de définition du ratio k, l’application d’une même approche à des institutions financières fondamentalement différentes et la prise en compte de la valeur de marché des fonds propres dans un cadre prudentiel. Au confluent de la macroéconomie, de la finance et de la régulation, la mesure du risque systémique ne peut reposer sur un seul critère imposé uniformément à l’ensemble des institutions financières. Au stade actuel de son développement, le SRISK ne peut donc pas constituer un outil permettant de définir de manière normative le besoin en capital des institutions financières.
Classification JEL : G21, G28.

English

Fundamental Criticism on SRISKThe SRISK measures the need for recapitalization of a financial institution conditional to a market shock of great importance. Widely disseminated in the academic community, in professional circles (financial analysts, economic research services, regulators, etc.) and in some mainstream media, the SRISK is posted for a large number of financial institutions with regular updates on web sites. In this paper, we present some weaknesses that are strong limits of the SRISK model. They concern in particular the lack of definition of the “k” ratio, applying the same approach to fundamentally different financial institutions and taking into account the market value of equity in a prudential framework. At the confluence of macroeconomics, finance and regulation, the measurement of systemic risk cannot be based on a single criterion uniformly imposed to all financial institutions. At this stage of its development, SRISK cannot be used to define normatively capital requirements of financial institutions.
Classification JEL: G21, G28.

Plan de l'article

  1. Présentation du SRISK
  2. Le facteur k n’est pas défini par une analyse économique
    1. Qu’est-ce que le ratio prudentiel k ?
    2. Quel est le besoin de fonds propres selon différents niveaux de k ?
  3. Cours de Bourse, marché financier et mesure du risque
    1. Que mesure la valeur de marché des fonds propres ?
    2. Le marché financier est-il plus efficace que les régulateurs ?
    3. Comment prendre en compte les établissements non cotés ?
  4. Différents risques dans un même bilan
  5. Simulation de la LRMES
  6. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback