Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2015/1 (N° 117)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 31 - 48 Article suivant

Résumé

Français

Le rendez-vous Paris Climat 2015 constitue la date butoir pour poser les bases d'un accord universel. Un accord climatique ambitieux repose sur trois piliers : un engagement des gouvernements, un système indépendant de monitoring, de reporting et de vérification (MRV) et l'instauration d'une tarification internationale du carbone.
Dans cet article, nous proposons une méthode mixant taxation et marchés de permis. Il s'agit dans un premier temps d'introduire un bonus-malus carbone international, avec une taxe de l'ordre de 7 $ par tonne de CO2, calculé à partir de l'écart pour un pays entre son niveau moyen d'émission par habitant et la moyenne mondiale. Cette tarification aurait le double objectif d'inciter les pays à faible émission par habitant à rejoindre le système commun de MRV et de faciliter le respect de la promesse d'opérer un transfert annuel de 100 Md$ à destination des pays les moins avancés. Dans un second temps, il faut constituer un marché transcontinental du carbone, à partir des systèmes d'échange de quotas de CO2 en Europe, en Chine et aux États-Unis. Interconnecter ces différents marchés exige de mettre en place une gouvernance commune pour s'assurer que les grands émetteurs s'engagent bien sur des trajectoires compatibles avec l'objectif de limitation du réchauffement climatique à 2 °C.
Classification JEL : F53, F59, H23, Q54.

English

Financial Way to a Climate Agreement in 2015?The Paris climate summer represents the last chance to lay the foundations for a universal agreement. An ambitious climate agreement is based on: (1) a commitment by governments, (2) an independent monitoring, reporting and verification (MRV) system and (3) the introduction of international carbon pricing. In this paper we propose a method combining taxation and allowances markets. First, the introduction of an international carbon bonus-malus system, with a tax of around $7 per tonne of CO2, calculated for each country on the basis of the difference between its average emissions per capita and the world average. This pricing system would have the dual objective of encouraging countries with low emissions per capita to join the common MRV system and of facilitating compliance with the pledge to make an annual transfer of $100 billion to the least developed countries. Second, the creation of a transcontinental carbon market, based on the emissions trading systems being developed in Europe, China and the United States. Interconnecting these markets requires setting up a common system of governance to ensure that major emitters fully commit themselves to trajectories consistent with the objective of limiting global warming to 2°C.
Classification JEL: F53, F59, H23, Q54.

Plan de l'article

  1. Contexte et historique de la négociation
  2. Trois villes symboles : Kyoto, Copenhague, Paris
    1. Kyoto (1997)
    2. Copenhague (2009)
    3. Paris (2015)
      1. (1) Les stratégies d'adaptation préventives
      2. (2) Le recours possible, en dernière extrémité, à des stratégies dites de « géo-ingénierie » modifiant artificiellement le système climatique en cas d'échec des stratégies d'adaptation et d'atténuation
      3. (3) Les stratégies d'atténuation du changement climatique
  3. Quel prix du carbone pour un accord idéal ?
  4. Vers un bonus-malus carbone
  5. Vers un marché carbone transcontinental
  6. Un « agenda des solutions »

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback