Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2015/2 (n° 118)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 113 - 133 Article suivant

Résumé

Français

L’activité de banque de détail aux États-Unis se révèle être en profonde mutation sous l’influence croisée de la réforme du cadre de régulation commencée dans le contexte post-crise et des évolutions rapides observées sur le plan technologique et démographique. Les bouleversements se traduisent par une dichotomie de plus en plus marquée, selon que les établissements sont ou non de nature systémique, et du fait de l’essor de prestataires alternatifs, encouragés par les possibilités d’arbitrages réglementaires et les perspectives qu’offrent les nouvelles technologies. L’impact de cette recomposition demeure cependant difficile à apprécier. Ouvrant la possibilité d’un accès plus large aux services bancaires pour un moindre coût, à travers une concurrence renouvelée, le mouvement laisse craindre dans le même temps la perspective d’une segmentation accentuée de la clientèle selon l’âge, le niveau de revenu ou encore la localisation géographique. Plus encore, il interpelle au regard des enjeux de stabilité financière et de prévention du risque systémique en posant in fine la question de l’adéquation et de la pertinence des frontières du cadre de supervision institutionnel.
Classification JEL : G21, G28, L11, O32.

English

The Future of Retail Banking in the United States: Between Plurality and Hybridation of the Industrial ModelsInfluenced by reforms of the regulatory framework that originated in the post-crisis context, and the quick technological and demographic transformations, retail banking activity in the United States proves to be in a state of profound transformation. Such changes are characterized by a stronger dichotomy between systemic and non-systemic institutions but also by the expansion of alternative providers. They are stimulated as well by the possibilities of regulatory arbitrages and the perspectives that new technologies offer. Nevertheless, assessment of such shift remains difficult. The perspective of a wider access to banking services at a lower cost through a more competitive sector, on one hand, seems to be balanced by the perspective of a greater segmentation between customers, based on age, incomes or geographical localization, on the other hand. Moreover, this shift could draw the attention to concerns about financial stability and systemic risk prevention, raising ultimately the question of the adequacy and relevance of the institutional supervisory framework.
Classification JEL: G21, G28, L11, O32.

Plan de l'article

  1. Un environnement réglementaire et technologique substantiellement refondu
    1. L’activité de banque de détail à l’épreuve d’un cadre législatif et réglementaire renouvelé
      1. Un cadre prudentiel renforcé à l’égard des établissements bancaires
      2. Un cadre de protection du consommateur commun pour tous les acteurs
    2. La chaîne de valeur de l’activité de banque de détail est bouleversée par les (r)évolutions technologiques et sociétales
  2. Un cadre concurrentiel partagé entre les anciens et les modernes
    1. Les acteurs bancaires se segmentent dans un système à deux vitesses
    2. L’activité de banque de détail accentue sa désintermédiation
      1. La montée en puissance d’une offre de crédit alternative
      2. L’avènement de nouveaux moyens et modalités de paiement
  3. Hybridation ou perspective d’un jeu à somme nulle
    1. Le mouvement des banques traditionnelles vers les offres alternatives
    2. Le mouvement des acteurs alternatifs vers les banques traditionnelles
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback