Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2015/2 (n° 118)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 135 - 144 Article suivant

Résumé

Français

Trois forces transforment les caractéristiques de la banque de détail. La première, un héritage de la crise, est une modification importante de la structure du secteur, alors que les banques se redressent, que la réglementation s’adapte et que les clients voient les banques sous un jour nouveau. La deuxième force est un changement dans les besoins financiers d’une population vieillissante, qui imposera aux banques de surveiller davantage la partie engagements de leurs bilans. La troisième force est la révolution numérique qui va transformer ce que les clients attendent de leur banque et ouvrir les marchés de la banque de détail à de nouvelles formes de concurrence.
Cette troisième force est probablement la plus importante à cause de son influence sur la pratique des clients, la concurrence et les modèles d’entreprises bancaires. Cependant, cette influence n’aurait pas été aussi grande s’il n’y avait pas eu la crise qui a diminué la confiance de la clientèle dans les acteurs installés et accablé ceux-ci de nouvelles exigences en termes de régulation. Prévoir le monde de la banque de détail dans dix ans n’est pas du tout facile mais les changements seront profonds et la rentabilité plus faible.
Classification JEL : G21, G28, O33.

English

Retail Banking in the UK: More Changes in the Next 10 Years than in the Last 200Three forces are transforming retail banking. The first force, a legacy of the crisis, is a change in the structure of the industry as banks de-lever, as regulation responds and as customers see banks in a new light. The second force is a shift in the financial needs of an ageing population. The third force, and probably the most important, is the digital revolution, which will transform what customers expect of their bank and open up retail banking markets to new forms of competition.
Of these forces, new technology is probably the most important because of the impact it can have on what customers’ experience, on competition and on bank business models. However, its impact might not have been so large had it not been for the crisis, which has weakened customer trust in existing players at the same time as burdening those players with new regulatory demands and legacy costs. It is not at all clear what the retail banking world will look like in ten years’ time. But the change will be profound and profitability lower.
Classification JEL: G21, G28, O33.

Plan de l'article

  1. L’héritage de la crise
    1. Les difficultés du système bancaire
    2. L’ICB – Independent Commission on Banking
    3. Une érosion de la confiance
  2. L’évolution des besoins de la clientèle
    1. Une population vieillissante
    2. Nouvelle répartition de la richesse
  3. L’effet des nouvelles technologies
    1. Le client en ligne
    2. Le modèle de fonctionnement des banques
    3. La valeur cachée des données clients
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback