Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2015/2 (n° 118)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 27 - 35 Article suivant

Résumé

Français

Comme de nombreux autres métiers, la finance se trouve confrontée à l’apparition de nouveaux acteurs, de nouveaux modes de distribution, de nouveaux comportements de la part des clients et de nouveaux business models. Si toutes ses activités sont affectées, ce sont les activités bancaires traditionnelles, celles de prêts, de dépôts et de paiement, qui sont toutefois les plus impactées par ce phénomène en raison de la mise en place des nouvelles régulations et de l’émergence des FinTech. Les banques disposent d’atouts importants pour faire face à ces évolutions, elles devront toutefois repenser en profondeur leurs modèles opérationnels.
Classification JEL : G20, G21, G28, O33.

English

The New Players of Finance Along with many others industries finance is facing the entrance of new comers, new retail channels, new consumers behaviours and new business models. If every actor in finance is concerned, banking in its most traditional activities such as loans, deposits, and payment is the most hit because of the setting of new regulations and the arrival of FinTechs companies. Banks still have numerous advantages to face this new environment but have nonetheless to rethink completely their operating models.
Classification JEL: G20, G21, G28, O33.

Plan de l'article

  1. Comment expliquer ce paradoxe ?
  2. Pourquoi les activités bancaires sont-elles plus touchées que les autres activités de la finance ?
  3. Quels impacts sur l’organisation des banques ?
  4. Quelles conséquences pour les banques ?

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback