Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2015/2 (n° 118)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 283 - 296

Résumé

Français

Cette étude s’intéresse à la mise en place d’un financement innovant, les émissions socialement responsables ou green bonds des collectivités locales. À l’aide du cadre conceptuel issu des théories de l’intermédiation financière, cette recherche a pour objectif de comprendre les fondements de ce type de financement et d’identifier les mécanismes de contrôle qui lui sont liés. Elle s’appuie sur une recherche empirique de type qualitatif effectuée au sein des régions françaises.
Classification JEL : G32, H74.

English

The Financing of Local Authorities by Green Bonds: What Prospects? The Case of the French RegionsThis paper investigates green bonds, an innovative financing scheme implemented by local authorities. Based on the conceptual framework of financial intermediation theories, the objective of this research is to understand the foundations of this financing method and to identify the related control mechanisms. It is grounded on empirical qualitative research work conducted within the French Regions.
Classification JEL: G32, H74.

Plan de l'article

  1. Affaiblissement des leviers de financement traditionnels des régions
  2. Les théories de l’intermédiation financière comme explication à l’ESR
      1. Proposition 1 : l’ESR s’adresse – comme l’émission standard – aux grandes collectivités ayant une bonne qualité de crédit
      2. Proposition 2 : l’ESR présente les mêmes caractéristiques financières qu’une émission standard, conformément aux attentes des investisseurs
      3. Proposition 3 : l’ESR permet à la collectivité de financer des projets durables plus facilement que ne le pourraient l’emprunt bancaire et l’émission standard, grâce aux mécanismes d’évaluation et de contrôle mis en jeu permettant de réduire les asymétries d’information
      4. Proposition 4 : le taux de rendement de l’ESR est plus faible que celui d’une émission standard, car la transparence des projets financés et la qualité de signature de la collectivité entraînent un taux de souscription élevé des investisseurs
      5. Proposition 5 : l’ESR implique en contrepartie des coûts d’agence plus élevés qu’une émission standard
  3. Le cas des régions françaises comme illustration des liens théoriques
    1. Présentation des ESR régionales
    2. ESR : outil de diversification des financements et de communication
    3. Émergence des mécanismes de contrôle et de surveillance liés à l’ESR
  4. Conclusion et discussion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback