Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2015/2 (n° 118)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 93 - 101 Article suivant

Résumé

Français

Sous l’effet de l’abondance des données (big data) alimentée par l’essor du digital et la démultiplication des capacités d’analyse et de prédiction (advanced analytics), la richesse d’informations sur les comportements des individus n’a jamais été aussi importante et accessible. Maîtriser ces données devient un avantage concurrentiel clé porteur d’opportunités : l’optimisation de modèles économiques existants, la rupture de chaînes de valeurs établies ou la mise en place de nouveaux modèles économiques.
Même si le big data peut générer des menaces pouvant peser sur le modèle économique de la banque (contournement des barrières à l’entrée, réduction de l’asymétrie d’information…), cette dernière dispose d’actifs propres de valeur (richesse de données fiables et protégées, tiers de confiance). L’enjeu est de savoir construire une exploitation performante, responsable et éthique des données personnelles pour faire à ses clients, notamment via les conseillers, des propositions plus pertinentes et personnalisées et ce, de façon proactive.
Classification JEL : G21, L25, O33.

English

Banking and Big DataInformation on individuals behavior has never been so important and available thanks to the numerous data (big data) provided by the web and the power of computing and analysis (advanced analytics). Mastering data and analytics is now a competitive advantage giving rise to opportunities: optimizating existing operating models, breaking present value chains and building new business models.
Even if big data is potentially a threat for banking business models by lowering entry barriers and reducing information asymmetries, banks can nonetheless rely on strong assets such as numerous, secured and reliable data. What is at stake is building a performing, responsible and ethical use of personal data so as to supply customers with relevant and customized offers in a proactive way through the retail channel.
Classification JEL: G21, L25, O33.

Plan de l'article

  1. Big data : une révolution en marche ?
    1. L’optimisation des modèles économiques existants concomitamment sur les leviers coûts et revenus
    2. La rupture des chaînes de valeur existantes
    3. La génération de nouveaux modèles économiques
  2. Pourquoi faut-il agir ?
  3. Quid du big data dans la banque de détail ?
  4. En conclusion, il reste malgré tout une question majeure : l’usage des données personnelles
    1. Une nouvelle approche du législateur ?
    2. Au-delà de la législation, l’usage des données devient un sujet de préoccupation croissante chez nos concitoyens

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback