Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2015/3 (n° 119)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 141 - 156 Article suivant

Résumé

Français

Alors que la notion de politique macroprudentielle fait l’objet de nombreux travaux, la question de sa coordination au niveau global reste très peu débattue. Elle est pourtant essentielle pour en assurer l’efficacité, garantir des conditions saines de concurrence entre institutions ou juridictions, et éviter le risque de redondance ou de conflits d’objectifs entre différents niveaux de décision : national, régional et mondial. Dans cet article, on présente dans un premier temps les principales justifications pour penser la politique macroprudentielle dans un cadre global avant d’en préciser, dans un second temps, les modalités.
Classification JEL : F38, F42, G28.

English

Thinking about Macroprudential Policies at the Global LevelWhile the concept of macroprudential policy has been extensively discussed, the issue of its coordination at the global level has barely been touched upon. Coordination is however key to warrant its effectiveness, maintain sound and fair competitive conditions between financial institutions or jurisdictions and avoid redundancies or conflicts of objectives between the different decision-making levels: national, regional, and global. This paper first presents the main rationales to think about macroprudential policies at the global level and second considers possible avenues to do so.
Classification JEL: F38, F42, G28.

Plan de l'article

  1. Effets de débordement ou de contournement des politiques macroprudentielles
    1. Effets de débordement
    2. Effets de contournement
  2. Pour une approche globale des politiques macroprudentielles
    1. Principe de réciprocité ou de reconnaissance des mesures
    2. Coordination des instances de décision
    3. La question de la gouvernance
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback