Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2015/3 (n° 119)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 157 - 182 Article suivant

Résumé

Français

L’intégration financière mondiale devait, en théorie, offrir l’opportunité d’une diversification des portefeuilles, celle d’un partage des risques internationaux et donc d’une plus grande efficience de l’allocation du capital à travers le monde. Cette intégration financière a, dans les faits, facilité l’accumulation de déséquilibres globaux qui, depuis la crise globale de 2007-2008, se sont corrigés en flux mais se sont accrus en stock. Ces déséquilibres de la richesse nette extérieure révèlent un système financier asymétrique et une nouvelle forme de partage des risques où certains pays jouent le rôle d’assureur en dernier ressort.
Classification JEL : F32, G01, G15.

English

Global Imbalances and Global Crisis: Which Risk Sharing with Insurers of Last Resort?Global financial integration should, in theory, provide better portfolio diversification, international risk sharing and thus more efficient allocation of capital across the world. This financial integration has, in reality, facilitated the accumulation of global imbalances which, since the global crisis of 2007-2008, have contracted in terms of flows but have increased in terms of stock. These net external wealth imbalances reveal an asymmetric financial system and a new form of risk sharing where some countries act as insurer of last resort.
Classification JEL: F32, G01, G15.

Plan de l'article

  1. Un rééquilibrage des flux, mais des déséquilibres accrus de stocks
    1. « Les déséquilibres globaux » à la veille de la crise…
    2. Contraction des déséquilibres de flux depuis la crise
    3. De plus grands déséquilibres de stocks
  2. Du partage international à la transmission internationale des risques ?
    1. Le retour du paradoxe de Feldstein-Horioka ?
    2. Canaux du partage international des risques essentiellement financiers
    3. Crise globale et transmission des risques
  3. Déséquilibres de la diversification internationale et émergence d’assureurs en dernier ressort
    1. Recorrélation et fuite vers les actifs refuges lors des chocs globaux
    2. La composition des avoirs extérieurs nets révèle un système financier international asymétrique
    3. Partage international des risques avec des assureurs en dernier ressort
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback