Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2015/4 (n° 120)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 113 - 126 Article suivant

Résumé

Français

Les développements technologiques et réglementaires ont favorisé l’essor de deux phénomènes majeurs associés à plus d’opacité : le trading haute fréquence (THF) et les dark pools. Une transaction sur deux est désormais le fait du THF. Les dark pools attirent respectivement 10 % du volume de transactions en Europe et 20 % aux États-Unis, notamment en raison des traders haute fréquence ciblant les ordres non informés qui s’y échangent. Les études académiques montrent que les coûts de transaction n’ont jamais été aussi faibles sous la pression concurrentielle du THF. Ils sont toutefois stables depuis 2009 alors même que la vitesse ne cesse d’augmenter. L’efficience des marchés s’est améliorée grâce à l’activité d’arbitrage du THF. Cependant, plus le volume d’échange se déplace vers les dark pools, plus le risque d’une dégradation de la liquidité et de l’efficience augmente. Si l’on ajoute le risque de distorsion de concurrence et le risque opérationnel et technologique, les régulateurs font face à des enjeux de plus en plus complexes.
Classification JEL : D40, D53, D62, G14, G20, L10.

English

Dark Pools and High-Frequency Trading: A Useful Evolution?Technological innovation and regulatory changes have favored the development of two growing phenomena associated with increased opacity in financial markets : dark pools and high-frequency trading (HFT). One out of every two transactions now emanates from HFT. Dark pools now attract 10 % of total trading volume in Europe and 20 % in United States, due to high frequency traders’ attempt to profit from uninformed investors who trade in these venues. Empirical studies show that transaction costs are at historical lows due to the competitive pressure of HTF. However, transaction costs have been unchanged since 2009 even though speed continues to increase. Market efficiency has improved through HFT arbitrage activity. Nevertheless, as more and more trading volume moves into dark pools, the risk of deterioration in market liquidity and efficiency will increase. This evolution also has implications in terms of competition distortion, operational risks, and technological risks. Overall, dark pools and HFT pose significant challenges to market regulators.
Classification JEL: D40, D53, D62, G14, G20, L10.

Plan de l'article

  1. Les nouveaux marchés boursiers
    1. Le THF
    2. Les dark pools
  2. Une évolution utile ?
    1. La fragmentation : un éternel débat
    2. Les frais de transaction
    3. Le processus de découverte des prix
    4. La malédiction du vainqueur
    5. Des volumes prohibitifs ?
  3. Conclusion
    1. Nouveaux risques
    2. Enjeu réglementaire

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback