Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2016/1 (n° 121)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 257 - 274 Article suivant

Résumé

Français

Avec le renforcement des liens internationaux qui existent entre les taux d’intérêt à long terme libellés dans différentes devises, l’extrême faiblesse des taux d’intérêt est devenue un phénomène mondial. Les taux directeurs réels d’équilibre (taux naturels) ont chuté dans de nombreux pays. Les primes de terme sur les marchés obligataires sont faibles – voire négatives – dans beaucoup de devises. Les causes fondamentales de ces évolutions, qui donnent à penser que la « nouvelle normalité » pour les taux d’intérêt est plus basse que par le passé, font encore débat. L’avenir nous le dira.
Classification JEL : E43, E52, F41, G15.

English

Low Long-Term Interest Rates as a Global PhenomenonWith much stronger international linkages between long-term interest rates in different currencies, ultra-low interest rates have become a global phenomenon. The real equilibrium policy rates (the natural rate) has fallen in many countries. Term premia in bond markets are low or even negative in many currencies. The fundamental causes of these developments, which suggest that the “new normal” for interest rates is lower than in the past, are still under debate. Time will tell.
Classification JEL: E43, E52, F41, G15.

Plan de l'article

  1. Le taux d’intérêt naturel
  2. Le taux d’intérêt réel mondial à long terme
  3. Taux d’intérêt à long terme : une plus grande convergence internationale
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback