Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2016/2 (n° 122)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 223 - 238 Article suivant

Résumé

Français

Depuis le milieu des années 1970, les montants transférés par les migrants vers leurs pays d'origine ont progressé de façon constante. Ils représentent plus du double de l'aide publique au développement (APD) et ont dépassé les investissements directs étrangers vers les pays en développement hors BRICs. Cet article dresse un état des lieux des transferts d'épargne des migrants, s'intéresse aux déterminants de ces transferts mais surtout à leurs effets macroéconomiques sur la croissance et leurs effets microéconomiques sur la pauvreté, les inégalités et l'éducation des enfants dans les pays d'origine des migrants. Si les travaux récents font ressortir des effets macroéconomiques ambigus, les effets microéconomiques apparaissent indéniablement positifs. Il apparaît également que la décision des migrants de retourner ou non dans leur pays d'origine joue un rôle déterminant. Enfin, la question des transferts est encore relativement absente dans les débats de politique économique dans les pays d'origine alors qu'elle soulève des problèmes majeurs.
Classification JEL : D14, F22, F35, J15, O11, O12.

English

Savings Transferts from Migrants to their Home Countries: an Economic Stake for DevelopmentSince the 1970, savings amounts transferred by migrants to their home countries have constantly increased. They now represent twice the amount of foreign aid and are greater than FDI in developing countries (except BRICs). This article deals with the migrants savings transfers, their determinants, their macroeconomic effects on growth and their microeconomic effects on poverty, inequality and education in the migrants home countries. If no clear conclusion can be drawn on the macroeconomic consequences, microeconomic consequences appear to be truly positive. The migrants decision to return or not to their home countries is also a key factor. But as these transfers induce significant economic issues, they still don't play a major role in the economic policy debates in home countries.
Classification JEL: D14, F22, F35, J15, O11, O12.

Plan de l'article

  1. Les transferts des migrants : rôle contracyclique et résilience face à la crise
  2. Une complémentarité avérée avec l'APD
  3. Des effets macroéconomiques ambigus, mais nettement positifs dans la réduction de la pauvreté
    1. Les effets macroéconomiques
    2. Les effets microéconomiques positifs
  4. Qui transfère et pourquoi ?
  5. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback