Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2016/2 (n° 122)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 69 - 82 Article suivant

Résumé

Français

Cet article synthétise la littérature récente sur les liens entre les migrations internationales et les flux financiers internationaux, principalement les investissements directs étrangers (IDE) et les flux financiers tels que les achats de portefeuille ou les prêts bancaires. Deux conclusions majeures ressortent de celle-ci. La première est que les migrations internationales concourent à réduire les coûts de transaction bilatéraux et les imperfections d'information, facilitant par là même les investissements directs étrangers et autres flux financiers des pays d'accueil des migrants vers leurs pays d'origine. La seconde est que les migrants qualifiés, les plus à même de détenir des informations pertinentes du point de vue des investisseurs et de participer à des réseaux d'affaires internationaux, jouent un rôle essentiel dans l'explication de ces processus. Il ressort donc que les migrations internationales permettent d'améliorer l'intégration des pays d'origine (particulièrement des pays en développement) dans l'économie et la finance globale et de réduire le home bias qui caractérise la structure des investissements financiers dans les pays industrialisés.
Classification JEL : F21, F22, F63, J11.

English

Migration and International Financial FlowsThis paper synthetizes the recent literature on the links between international migration and international financial flows (Foreign Direct Investment and cross-border flows of financial assets and bank loans). The two main conclusions are as follows. First, international migration reduces bilateral transaction costs and information imperfections, thereby facilitating FDI and other financial flows from migrants' host to home countries. Second, skilled migrants – who are more likely to hold information that is relevant to foreign investors and also more likely to take part in international business networks – play an essential role in this process. Overall, international migration appears to promote the integration of home countries (especially of developing countries) into the global financial economy and contributes to reduce the home-bias that characterizes the structure of financial investments in industrialized countries.
Classification JEL: F21, F22, F63, J11.

Plan de l'article

  1. Migrations et IDE
  2. Migrations et flux financiers
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback