Accueil Revues Revue Numéro Article

Documentaliste-Sciences de l'Information

2007/1 (Vol. 44)

  • Pages : 120
  • DOI : 10.3917/docsi.441.0029
  • Éditeur : A.D.B.S.

ALERTES EMAIL - REVUE Documentaliste-Sciences de l'Information

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 29 - 29 Article suivant
1

Créé en 1995, le site CISMeF – Catalogue et Index des Sites Médicaux Francophones – recense et décrit plus de vingt-trois mille sites et documents présents sur la Toile dans le domaine de la santé. Ce catalogue se caractérise par sa ligne éditoriale et par des descriptions documentaires précises. Celles-ci s’appuient sur le thésaurus MeSH – Medical Subjects Headings –, produit par la National Library of Medicine américaine (NLM) et utilisé pour le catalogage d’ouvrages et la description des millions d’articles de la base de données Medline

Pourquoi utiliser le thésaurus MeSH dans CISMeF ?

2

C’est, tout d’abord, un outil d’une très grande richesse : il comprend plus de vingt-trois mille descripteurs organisés en seize arborescences et onze niveaux hiérarchiques. Un ensemble de mots outils appelés qualificatifs permet d’affiner le sens de chaque descripteur. Ce sont donc des dizaines de milliers de concepts qui peuvent être exprimés en langage contrôlé.

3

C’est aussi un outil international, aujourd’hui traduit en français par l’Institut national de la recherche médicale (INSERM) et dans près de vingt autres langues.

4

Enfin, la mise à jour annuelle de ce thésaurus témoigne de sa vivacité et de son adéquation au vocabulaire médical réel.

5

Cet outil complexe mais précis pour la description documentaire est également un atout pour la recherche d’information. Il permet deux accès « classiques » au contenu du catalogue, par l’intermédiaire d’une liste alphabétique des descripteurs et d’une liste hiérarchique. Mais le MeSH est également au cœur d’un accès plus moderne à l’information, le moteur de recherche du catalogue.

Thésaurus et moteur de recherche : comment le MeSH améliore Doc’CISMeF

6

Doc’CISMeF est le moteur qui permet de chercher parmi les ressources de CISMeF. Il exploite deux caractéristiques propres aux langages contrôlés : la gestion de la synonymie et l’organisation logique des concepts.

7

Grâce à la gestion des synonymes, une recherche sur tumeurs rénales apporte les mêmes résultats qu’une recherche sur cancer du rein. Avec la plupart des moteurs de recherche généralistes, ces deux requêtes obtiennent des résultats très différents.

8

Grâce à la hiérarchisation des concepts du MeSH, tous les termes spécifiques d’un descripteur sont pris en compte dans une requête. Une recherche sur les tumeurs rénales apporte donc toutes les ressources concernant les formes particulières de ce cancer : néphrocarcinome, tumeur de Wilms, etc. C’est ce qu’on appelle l’« explosion ». Lors d’une recherche avec Doc’CISMeF, cette explosion s’effectue par défaut, multipliant ainsi le nombre de réponses pertinentes.

9

Doc’CISMeF exploite également le caractère international du MeSH en proposant une fonctionnalité appelée Recherches complémentaires. Pour chaque requête effectuée avec Doc’CISMeF, des recherches vers des sources anglophones sont automatiquement proposées sous forme de liens hypertextes. Ainsi, après une requête portant sur SIDA, une requête acquired immunodeficiency syndrome est accessible d’un simple clic sur plusieurs bases de données dont Medline (via PubMed).

10

Utiliser un langage contrôlé permet donc de mieux interpréter la requête des utilisateurs et d’augmenter le nombre de résultats pertinents.

Le module terminologie de CISMeF

11

Depuis mars 2005, CISMeF propose un espace consacré à sa terminologie qui permet la recherche et la consultation des termes médicaux utilisés dans le catalogue. Le MeSH constitue la majeure partie de cette terminologie, à laquelle s’ajoutent des termes utilisés pour décrire la nature et le domaine médical des ressources.

12

Cet espace terminologique peut être utilisé comme une source de connaissance en soi car, de chaque terme médical, on y trouve les synonymes, la traduction anglaise et la définition. Une part croissante des définitions issues du MeSH est traduite par l’équipe CISMeF. D’autres définitions proviennent, notamment, du Vidal de la famille, de la base de données Orphanet et du dictionnaire de la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer.

13

Cette terminologie est rarement une fin en soi, c’est un pont vers les bases de données CISMeF et Medline. Un lien permet en effet l’interrogation rapide de chaque terme trouvé. Des options de recherche permettent d’affiner les requêtes en utilisant les qualificatifs ou en limitant une recherche à un certain type de documents. On peut, par exemple, préciser que l’on recherche des informations concernant le traitement d’une pathologie ou des documents destinés spécifiquement aux professionnels de santé.

14

On trouve donc deux grands usages d’un langage contrôlé dans CISMeF. Le premier est implicite et fait corps avec notre moteur de recherche. Le deuxième est un espace explicitement dédié où le vocabulaire est consulté pour lui-même ou utilisé comme un outil de recherche.

Plan de l'article

  1. Pourquoi utiliser le thésaurus MeSH dans CISMeF ?
  2. Thésaurus et moteur de recherche : comment le MeSH améliore Doc’CISMeF
  3. Le module terminologie de CISMeF

Pour citer cet article

Kerdelhué Gaétan, « Utilisation du thésaurus MeSH dans le site CISMeF », Documentaliste-Sciences de l'Information 1/2007 (Vol. 44) , p. 29-29
URL : www.cairn.info/revue-documentaliste-sciences-de-l-information-2007-1-page-29.htm.
DOI : 10.3917/docsi.441.0029.


Article précédent Pages 29 - 29 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback