Accueil Revues Revue Numéro Article

Documentaliste-Sciences de l'Information

2010/4 (Vol. 47)

  • Pages : 80
  • DOI : 10.3917/docsi.474.0068
  • Éditeur : A.D.B.S.

ALERTES EMAIL - REVUE Documentaliste-Sciences de l'Information

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 68 - 70 Article suivant

Quelques références pour aller plus loin

1

Michèle BATTISTI. Des clics et des droits : le droit appliqué à l’image. Paris, ADBS Éditions, 2009

2

Cet ouvrage apporte des repères concernant la reproduction et la diffusion des images en reprenant les principales règles du droit d’auteur et celles qui ont fait naître le droit à l’image, tout en les illustrant par quelques décisions marquantes de divers tribunaux.

3

Agnès CALLU, Hervé LEMOINE. Patrimoine sonore et audiovisuel français entre archives et témoignages : guide de recherches en sciences sociales. Paris, Belin, 2005. 6 volumes + 1 CD-rom + 1 DVD-rom

4

Une cartographie raisonnée des collections sonores et audiovisuelles françaises.

5

Florence DESCAMPS. L’historien, l’archiviste et le magnétophone. De la constitution de la source orale à son exploitation. 2e éd. Préf. de François Monnier et Dominique Schnapper. Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2006. 864 p.

6

Manuel méthodologique pour la collecte, l’exploitation scientifique et archivistique des témoignages oraux.

7

MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION, DEPARTEMENT DES ETUDES, DE LA PROSPECTIVE ET DES STATISTIQUES. Les pratiques culturelles des français à l’ère du numérique. www.pratiquesculturelles.culture.gouv.fr

8

Résultats, méthode et synthèse de l’enquête nationale menée en 2008 qui aborde les différentes formes de participation à la vie culturelle (lecture de livres, écoute de musique, fréquentation des équipements et des manifestations culturels, pratiques en amateur), tout en accordant une large place aux usages des médias traditionnels (télévision, radio, presse) et aux nouvelles technologies liées au développement du numérique

9

TGE-Adonis. Guide méthodologique pour le choix de formats numériques pérennes dans un contexte de données orales et visuelles. Version 4, 19/05/2010. www.tge-adonis.fr/wiki/uploads/d/dd/GuideFormatsAdonis-04a_V3.pdf

10

Synthèse d’une étude menée par le Centre informatique national de l’enseignement supérieur (CINES) sur les formats de fichiers audiovisuels utilisés par le Centre de ressources pour la description de l’oral. Effectuée dans le cadre du projet d’archivage pérenne du TGE-Adonis en partenariat avec le Service interministériel des Archives de France et le CINES, cette étude présente la démarche suivie ainsi que les résultats obtenus.

Publications électroniques

11

André GUNTHER (dir.). Cultures visuelles. http://culturevisuelle.org

12

Média social d’enseignement et de recherche réalisé par le Laboratoire d’histoire visuelle contemporaine (Lhivic/EHESS), ce site propose une ferme de blogs de chercheurs, d’enseignants et d’étudiants consacrés à l’exploration des dimensions visuelles de la culture.

13

INSTITUT NATIONAL DE L’AUDIOVISUEL. ina global : la revue des industries créatives et des médias. www.inaglobal.fr

14

Ina global (en version bêta jusqu’à l’été 2011) effectue un suivi des évolutions des industries de contenu en temps réel. Il met aussi l’accent sur l’international et la mondialisation de la culture. Du cinéma aux mangas, en passant par la télévision, le jeu vidéo, l’édition ou la musique, ina global s’attache à l’analyse de ces secteurs, en mettant l’accent sur la révolution numérique et Internet. Le temps long de l’analyse et celui de la recherche et de la réflexion de fond sont privilégiés.

Liste de diffusion

15

Archives sonores et audiovisuelles. archives-son-audiovisuel@listes.revues.org

16

Depuis 2006, cette liste diffuse de nombreuses informations sur les initiatives prises par les SHS et par les professionnels du patrimoine ou de la documentation dans le domaine sonore et audiovisuel.

Du côté des formations

17

Se repérer dans l’offre de formation au traitement document vidéo numérique n’est pas aisé car il n’existe pas de vocabulaire fixé pour désigner cette spécialité professionnelle relativement récente, le plus souvent intégrée à d’autres enseignements. Cette page ne prétend donc pas constituer un répertoire exhaustif des formations initiales et continues proposant cette composante mais esquisser une méthode, illustrée de quelques exemples pour les identifier. En complément, on pourra utilement consulter le site de l’Adbs ou celui du RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).

Les formations initiales

18

Documentation de l’image. Sous le vocable « audiovisuel », « multimédia » ou « iconographie » sont proposées des formations diplômantes ou qualifiantes centrées sur l’image, comme les licences professionnelles « Ressources documentaires et bases de données » (licence pro RDBD) spécialité « Documentation audiovisuelle » de l’INTD/CNAM, « Gestion et traitement documentaires des fonds iconographiques » de l’Université de Nancy II, « Image fixe, image animée et son » de Bordeaux III, « Gestion et édition de fonds photographiques et audiovisuels » de Lille III ou encore les cursus « Documentaliste multimédia » (niveau 2) et « Gestion de patrimoines audio­visuels » (niveau 1) de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina). À l’École des métiers de l’information (EMI-CFD), la formation « Iconographe bimédia » concerne les images fixes et animées dans un contexte de presse, d’édition ou de communication.

19

Documentation « généraliste ». Toutes les formations générales à la gestion de l’information prévoient une initiation aux images fixes et animées et y évoquent l’image numérique. C’est donc le cas des DUT ou DEUST des métiers de la documentation, des enseignements de l’École des bibliothécaires documentalistes (EBD), des IUP ou des licences pro RDBD « généralistes », ou encore du titre professionnel de niveau 1 de « Chef de projet en ingénierie documentaire » de l’INTD/CNAM.

20

Documents numériques et multimédia. Orientées vers les technologies web, les licences pro « Activités et techniques de communication » mettent l’accent sur la valorisation. Au niveau master, les termes « traitement de l’image numérique » désignent aussi des formations d’ingénieurs informaticiens, d’infographistes, de techniciens ou réalisateurs de productions audiovisuelles. Il est donc nécessaire de repérer le département de rattachement du diplôme pour ne pas se méprendre.

Se former à l’entretien filmé

L’offre de formation en audiovisuel est très éclatée et n’est pas toujours associée à l’enseignement de l’histoire orale. Un séminaire sur l’entretien filmé en histoire orale sous la direction de Florence Descamps, se tient à l’École pratique des hautes études depuis 2005, au sein du séminaire sur l’histoire orale et les archives orales. La Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC), en partenariat avec l’Université de Nanterre, l’ECPAD et le Forum des Images, propose depuis 2010 aux étudiants de cinéma et d’histoire une formation à l’analyse et à la production de corpus de témoignages oraux ou filmés.

21

Documents patrimoniaux et archives. La numérisation des images concerne aussi la gestion des fonds patrimoniaux et culturels : voir la licence pro RDBD spécialité « Archives et patrimoines industriels, culturels et administratifs » de l’Université de Bourgogne ou spécialité « Chargé de valorisation des ressources documentaires » de Lille III, ou la licence pro « Développement et protection du patrimoine culturel, option images et histoire » de Toulouse I. Au niveau 1, l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (Enssib) prépare au master « Cultures de l’écrit et de l’image », et le master pro 2 « Ingénierie documentaire et édition » de Toulouse II permet d’acquérir une maîtrise du traitement de l’image dans le domaine des archives.

22

Il est donc recommandé de bien s’informer sur les programmes en comparant le nombre d’heures affectées à l’étude de l’image (ce point est rarement annoncé) et de s’interroger sur le contexte professionnel dans lequel doit s’exercer cette spécialité. Selon qu’il s’agit de la communication, du patrimoine et de la culture, des médiathèques ou des médias, certaines formations seront plus adaptées que d’autres. Si ce point n’est pas fixé, les formations « centrées sur l’image » sont à privilégier car elles abordent différents contextes professionnels.

La formation continue

23

Les mêmes recommandations s’appliquent aux stages. Les catalogues proposent :

  • à l’AAF : les problématiques documentaires, juridiques et techniques des archives audiovisuelles ;

  • à l’ADBS : le traitement ou la diffusion des documents audio et vidéo (321, 322, 323) ainsi que le droit de l’image et de l’Internet (231, 232, 233) ;

  • à l’Enssib : « Place et avenir des documents audio et vidéo en bibliothèques » (11C12) ;

  • à l’Ina, huit stages audiovisuels sont en relation avec la documentation (indexation, recherche, droit, etc.) ;

  • à la Serda : la gestion et la numérisation de fonds d’images (plutôt orientés vers l’image fixe) (FA09 et FA34) et le « Droit de l’image » (FA37).


Annexe

Glossaire

24

Conteneur (ou wrapper). Les conteneurs sont des fichiers de type archive contenant d’autres fichiers, en général des flux vidéo et/ou audio, éventuellement des sous-titres, le chapitrage, des images, etc. Les formats de conteneurs vidéo les plus répandus sont AVI, MPG, MKV/MKV(Matroska), OGM, MOV.

25

Creative Commons. Ensemble de licences dont le but est de garantir à la fois la protection du droit d’auteur d’une œuvre et la libre circulation du contenu culturel de cette œuvre, notamment sur Internet.

26

DMAM (Digital Media Asset Management) ou simplement MAM. Gestion de contenus multimédias. Gestion associée à l’archivage, à la réutilisation et à la distribution des contenus numériques et multimédias (textes, images, animations, photos, fichiers audio ou vidéo, etc.) d’une organisation.

27

Droit d’auteur. Selon le Code de la propriété intellectuelle, « l’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif qui est opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d’ordre patrimonial… » (art. L.111-1).

28

Droit moral. Le droit moral est attaché à la personne de l’auteur. Il est perpétuel (à la mort de l’auteur, il est transmis à ses héritiers sans limitation de durée), inaliénable (il ne peut être cédé à un tiers) et imprescriptible (il peut être exercé aussi longtemps que l’œuvre existe). Il comporte quatre prérogatives : le droit de divulgation, le droit à la paternité, le droit au respect de l’œuvre, le droit au repentir (ou droit de retrait).

29

Droit patrimonial. L’auteur a le droit d’autoriser ou d’interdire l’exploitation de son œuvre et de fixer les conditions financières de cette exploitation. Contrairement au droit moral, le droit patrimonial est cessible et limité dans le temps. Il comporte deux aspects : le droit de représentation et le droit de reproduction.

30

Droits voisins. Peuvent prétendre à des droits dits voisins du droit d’auteur : les artistes interprètes, à l’exclusion des artistes de complément, les producteurs de vidéogrammes et de phonogrammes, les entreprises de communication audiovisuelle sur leurs programmes. Un principe général a été posé : l’exercice des droits voisins ne doit jamais limiter celui du droit d’auteur.

31

GOP (Group Of Pictures). Groupe d’images constituant une séquence dans une vidéo compressée en MPEG, utilisé notamment dans la compression vidéo MPEG-2 et MPEG-4.

32

Jog. Fonction de montage permettant de se positionner précisément sur une bande vidéo (à l’image près).

33

SMAD (services de médias audiovisuels à la demande). Désigne les services de vidéo à la demande et les télévisions de rattrapage.

34

Télé (ou TV) connectée. Gamme de téléviseurs proposés courant 2010 au grand public et qui accèdent directement à Internet par Ethernet ou Wifi. Contrairement à l’IPTV proposée dans les offres « triple play » des fournisseurs d’accès à Internet, ces appareils ne nécessitent pas de box, décodeurs ou consoles de jeu.

35

Télé (ou TV) de rattrapage (ou catch up TV ou replay TV). Service consistant à proposer aux téléspectateurs équipés et reliés la rediffusion d’un programme peu de temps après sa première diffusion et généralement pour une période de quelques jours. Après ce délai, soit le contenu est inaccessible ou supprimé, soit il devient payant.

36

Télé (ou TV) délinéarisée. L’exploitation délinéarisée couvre l’ensemble des services dits « à la demande », c’est-à-dire ceux dont les téléspectateurs sont en mesure de choisir le contenu et de le visionner au moment où ils le souhaitent : catch up TV, VoD, SVoD, Vidéos sur Internet, etc.

37

Time code (ou code temporel). Système de marquage temporel enregistré parallèlement à un son ou une image. Il permet l’accès au fichier audio ou vidéo par un index temporel et la synchronisation des informations. Pour synchroniser des systèmes comportant des time codes différents, on attribue des offset qui quantifient le décalage entre les systèmes et un time code de référence.

Résumé

Français

Pour aller plus loin, quelques références d’ouvrages et de publications électroniques, des conseils pour identifier les formations initiales et continues relatives au traitement du document vidéo numérique. Et un glossaire des termes techniques apparaissant dans ce dossier.

Plan de l'article

  1. Quelques références pour aller plus loin
  2. Publications électroniques
  3. Liste de diffusion
  4. Du côté des formations
    1. Les formations initiales
    2. La formation continue

Pour citer cet article

  Scopsi Claire,   Descamps Florence, Kattnig Cécile, « Sources et ressources », Documentaliste-Sciences de l'Information 4/2010 (Vol. 47) , p. 68-70
URL : www.cairn.info/revue-documentaliste-sciences-de-l-information-2010-4-page-68.htm.
DOI : 10.3917/docsi.474.0068.


Article précédent Pages 68 - 70 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback