Accueil Revues Revue Numéro Article

Documentaliste-Sciences de l'Information

2013/1 (Vol. 50)

  • Pages : 78
  • DOI : 10.3917/docsi.501.0001
  • Éditeur : A.D.B.S.

ALERTES EMAIL - REVUE Documentaliste-Sciences de l'Information

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 1 - 2 Article suivant
1

Que comprendre, tout d’abord, de la gouvernance, ce mot à connotation si terriblement désuète, convenez-en, mais si souvent utilisé aujourd’hui ? Que retenir de ce mot, abandonné autrefois en France car trop lié à l’Ancien régime, qui revient chez nous avec les Anglais, preuve à nouveau de cette « histoire d’amour (tourmentée) entre le français et l’anglais » ? [1][1] Sous-titre d’« Honni soit qui mal y pense », l’ouvrage...

2

Gouverner, soulignera-t-on, c’est bien plus que gérer. Tel est sans doute le point essentiel à garder en mémoire et c’est ce que le dossier de ce numéro qui approfondit l’une des formes de gouvernance, celle qui est appliquée à l’information, décline à l’envi en examinant ses multiples aspects. Vous découvrirez naturellement comment ce concept a évolué, mais aussi la gouvernance de l’information telle que mise en pratique par des entreprises, petites et grandes, sans oublier les collectivités locales, également concernées, ne l’oublions pas.

3

Vous saurez tout sur les acteurs en lice, sur les démarches à adopter, sur les freins à esquiver ou encore sur les compétences à rechercher ou à acquérir. « Construire des ponts », faire des choix, piloter en somme… La gouvernance garde donc bien la dimension politique qu’elle a toujours eue, mais appliquée à l’entreprise, qu’elle soit privée ou publique. Des concepts, matures à présent ; il fallait s’emparer d’un sujet crucial pour la survie même des organisations non en apprenant à maîtriser l’ensemble des éléments d’un environnement plus que jamais complexe, mais en sachant garder un cap dans un monde qui évolue rapidement.

4

Des mots toujours, avec des considérations sur la déontologie, concept essentiel s’il en est, mais décliné au niveau international, et sur l’évolution des métiers qui ferait aussi de nous des « facilitateurs de conversations ». Mutualiser également, une notion plus convenue, c’est vrai, qui sera illustrée ici avec une expérience réussie menée par un ministère français.

5

L’apport du collaboratif toujours, dimension essentielle elle aussi, avec le développement d’un thésaurus qui reste (mais oui !) l’une des portes d’entrée à l’information. Puis un retour sur les mots qui font le buzz avec le Mooc, ou plate-forme ouverte d’enseignement, approché ici de manière critique et, plus inattendu peut-être, sous un angle technique, pour découvrir comment en faire un soi-même.

6

Actualité toujours, enfin, pour le droit de l’information et constater que le droit d’auteur perd indéniablement du poids dans l’environnement actuel et que la notion de copie privée peine à se faire une place dans le cloud, mais aussi pour découvrir les règles juridiques applicables à l’usage des mobiles, qui ont désormais le vent bien en poupe, et l’impact de la décision récente prise par Free sur la neutralité du Net, un autre concept essentiel pour l’information.

Notes

[1]

Sous-titre d’« Honni soit qui mal y pense », l’ouvrage de Henriette Walter.

Pour citer cet article

Battisti Michèle, « Et si nous explorions quelques mots... », Documentaliste-Sciences de l'Information 1/2013 (Vol. 50) , p. 1-2
URL : www.cairn.info/revue-documentaliste-sciences-de-l-information-2013-1-page-1.htm.
DOI : 10.3917/docsi.501.0001.


Pages 1 - 2 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback