Accueil Revues Revue Numéro Article

Documentaliste-Sciences de l'Information

2014/2 (Vol. 51)

  • Pages : 90
  • DOI : 10.3917/docsi.512.0001
  • Éditeur : A.D.B.S.

ALERTES EMAIL - REVUE Documentaliste-Sciences de l'Information

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 1 - 1 Article suivant
1

Le cartel, cette étiquette fournissant quelques informations, accolé à un tableau ou un objet dans un musée ne vous a certainement pas échappé. Mais au-delà de ce petit bout de papier ou de cette petite plaque, bien d’autres documents accompagnent les objets muséaux. On songera alors aux registres d’inventaire. Certes. Et puis ?

2

Acquisitions successives, états de conservation de l’œuvre, dimensions, matériaux et techniques utilisés, vie des artistes, descriptions des contenus, sources d’inspiration, etc., l’information peut être déclinée à l’envi, tout comme les types de document qui les accueillent, la nature des supports utilisés ainsi que les modes de diffusion à des publics de plus en plus divers. Le document joue donc, sans surprise, un rôle central dans un musée et pour les métiers qui y gravitent.

3

Le triptyque classique - œuvre, collection, public - sera abordé ici sous l’angle du document. Le document, outil pour abriter les œuvres et pour les exposer au public, est aussi un élément clé pour la muséologie ou la muséographie. Le document, au-delà de son rôle administratif, est un extraordinaire instrument de valorisation scientifique et culturelle des collections. C’est aussi une véritable courroie de transmission entre plusieurs métiers où les compétences du documentaliste, dont la place est encore trop souvent encore méconnue dans ces institutions, jouent un rôle certain.

4

Au-delà du dossier, des données, encore et toujours. Ce numéro a été l’occasion de retracer le parcours semé d’embûches qui a fait de Légifrance la base de données qu’elle est aujourd’hui et de souligner, en évoquant les crowdfunding et crowdsourcing, le rôle stratégique joué aujourd’hui par la « foule » pour différents projets. Ces données, dont le volume croît de manière exponentielle, n’ont-elles pas vocation à être réutilisées et donc à alimenter des services innovants ? Un état des lieux de la situation sera dressé à partir de plusieurs études menées sur les données ouvertes. Nous ferons également un point sur la mise en œuvre des RSE, ces réseaux sociaux créés dans les entreprises, en reprenant les résultats d’une enquête récente.

5

Un Web plus accessible, des arborescences pour faciliter le décryptage du langage des brevets ou encore de l’importance des définitions à partir de la question posée par les archives de Claude Guéant, récemment sous les feux de l’actualité…, ces articles, très divers, orientés sur le document, ne manqueront pas de retenir votre attention.

6

Les chercheurs (et les autres) découvriront aussi avec intérêt les actions juridiques menées pour favoriser le libre accès aux publications scientifiques et l’« exploration » automatique des données. Abonnements électroniques et marchés publics, une articulation qui grince sur certains aspects, mais pour lesquels des éléments de réponse sont proposés. Juridique toujours avec un problème posé par Tintin qui alimente encore l’actualité. Un détail ? Que nenni, car le droit de citation est bien en jeu.

7

Enfin, Wikipédia est-il un objet documentaire « acceptable » ? C’est ce que l’on découvrira en prenant connaissance des résultats d’une enquête développés dans l’article de recherche.

Pour citer cet article

Battisti Michèle, « Le cartel, mais encore... », Documentaliste-Sciences de l'Information, 2/2014 (Vol. 51), p. 1-1.

URL : http://www.cairn.info/revue-documentaliste-sciences-de-l-information-2014-2-page-1.htm
DOI : 10.3917/docsi.512.0001


Pages 1 - 1 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback