Accueil Revue Numéro Article

Documentaliste-Sciences de l'Information

2014/3 (Vol. 51)

  • Pages : 80
  • DOI : 10.3917/docsi.513.0028
  • Éditeur : A.D.B.S.

ALERTES EMAIL - REVUE Documentaliste-Sciences de l'Information

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 28 - 29 Article suivant
Delphine DUROCHER
1

Comme autrefois pour le pétrole de certains pays de l’Afrique et du Moyen-Orient, de sourdes batailles se mènent dans le cyberspace afin de maîtriser et traiter ce bien qui se nomme information. Celle-ci est devenue une matière première d’une économie globale - au centre de laquelle se trouvent les professionnels de l’information. Une économie avec ses potentialités, ses défis et, surtout, ses risques.

2

Cette information existe en quantités gigantesques : en 2013, plus de 2 000 milliards de gigaoctets de données numériques nouvelles ont été produites. Mais cette quantité impressionnante de données ne pourrait servir à rien. Sauf que, virtuel, ce bien est devenu une marchandise avec une valeur. Car, désormais, il est possible de la produire et de l’assimiler. C’est le fruit d’une codification sans précédent des connaissances [1][1] Pascal PETIT, « L’économie de l’information en question ».... et des savoirs. Ce mouvement facilite grandement la gestion de cette marchandise-information, son transfert, ses échanges, son stockage et son accès. Cette marchandise-information permet alors aux services marketing [2][2] R. COWAN, D. FORAY, « Économie de la codification et... de mieux toucher leurs clients. Elle rend plus performants la gestion financière et les investissements en bourse. Elle autorise la prescription de traitements médicaux personnalisés. Elle accroît l’efficacité de la sécurité publique. Elle est le fondement de l’enseignement personnalisé aux besoins des élèves.

3

Mais avant que se réalisent toutes les promesses de ces potentialités, les professionnels de l’information devront affronter trois défis qui sont autant de batailles. Le premier est celui de la fin de la neutralité d’Internet, en germe depuis le 14 janvier 2014 et une décision d’une cour d’appel du district de Columbia aux États-Unis qui a jugé inconstitutionnelle une loi encadrant cette neutralité. Les juges affirment qu’il n’a jamais été question que l’Internet soit un service public, réglementé et géré par les pouvoirs locaux. Internet est bien une terre libre pour le commerce. Quel sera le degré de violence de la concurrence dans cette nouvelle économie ? Quelles seront les armes employées pour agrandir sa part de marché ?

4

Le second défi relève du domaine des ressources humaines et du besoin considérable de professionnels exigés par cette nouvelle économie. Les États-Unis auraient besoin, par exemple, de 1,5 million de ces spécialistes [3][3] McKinsey Global Institute, Big data : The next frontier.... Comment les systèmes éducatifs pourront-ils former ces professionnels de la nouvelle information ? La guerre des talents va-t-elle s’envenimer sur ce nouveau territoire économique ?

5

Enfin, le troisième dépend de l’attitude future des consommateurs-citoyens face aux données qu’ils produisent en surfant sur Internet. Accepteront-ils toujours de laisser leur vie privée disponible pour le commerce ? Resteront-ils toujours aussi insouciants ?

6

Ces défis portent en eux des risques qu’il convient de connaître pour pouvoir les maîtriser. C’est à cette analyse que va se livrer ce numéro de Documentaliste-Sciences de l’information. Nous cernerons, d’abord, les risques inhérents à cette économie de l’information, risques de vol, humains, juridiques ou de concurrence. Ensuite, nous montrerons comment les différents acteurs de l’entreprise envisagent ces risques. Enfin, nous présenterons les différentes parades mises en œuvre par les professionnels de l’information qui se trouvent au centre de ce monde en expansion.

7

Bonne lecture !

Notes

[1]

Pascal PETIT, « L’économie de l’information en question ». In : Pascal PETIT (dir), L’économie de l’information, les enseignements des théories économiques. La Découverte, 1998

[2]

R. COWAN, D. FORAY, « Économie de la codification et de la diffusion des connaissances ». In : ibid.

[3]

McKinsey Global Institute, Big data : The next frontier for innovation, competition, and productivity, 2011 www.mckinsey.com/insights/business_technology/big_data_the_next_frontier_for_innovation

Résumé

Français

Les professionnels de l’information font face à un bouleversement global de leur domaine d’action avec l’arrivée d’une économie fondée sur la « data ». Ce changement impacte très profondément le volet « risques » de la profession. Nous consacrons ce dossier à un état des lieux du risque informationnel dans sa diversité, puisqu’il touche aussi bien le droit que les ressources humaines. Nous verrons également comment différentes professions, très consommatrices d’informations, développent des stratégies de sécurité adaptées. Enfin, nous présenterons les solutions mises en place par les professionnels de l’information.

English

Information professionals are facing a broad upheaval of their field of activity with the arrival on the scene of a data-based economy. This change has turned into a severe occupational hazard. Our dossier addresses this situation in all its diversity, from legal aspects to human resources. We also describe the strategies developed and implemented by a variety of information-hungry professions to preserve their professional security.

Español

Los profesionales de la información enfrentan un cambio radical mundial en su campo de acción con la llegada de una economía basada en los “datos”. Este cambio impacta muy profundamente el elemento de “riesgos” de la profesión. Dedicamos este dossier al estado de los lugares de riesgo informático en su diversidad, porque afecta tambien el derecho de los recursos humanos. Veremos igualmente cómo diferentes profesiones, muy consumidoras de información, desarrollan estrategias de seguridad adaptadas. Por último, presentamos las soluciones puestas en marcha por los profesionales de la información.

Deutsch

Die Information Professionals stehen vor einer globalen Veränderung ihres Aktionsgebiets durch das Aufkommen einer auf „Data“basierenden Wirtschaft. Diese Veränderung beeinflusst stark den Aspekt „Risiko“des Berufs. Wir beschäftigen uns in diesem Dossier mit einer Bestandsaufnahme des Informationsrisikos in all seinen Facetten, da es auch die Aspekte Recht und Personalwesen umfasst. Wir betrachten näher, wie verschiedene Berufe, die stark Informationen nachfragen, angepasste Strategien zur Sicherheit entwickeln. Zum Schluss stellen wir Lösungen vor, die von Information Professionals erstellt wurden.

Article précédent Pages 28 - 29 Article suivant
© 2010-2017 Cairn.info