Accueil Revues Revue Numéro Article

Documentaliste-Sciences de l'Information

2014/4 (Vol. 51)

  • Pages : 84
  • DOI : 10.3917/docsi.514.0021
  • Éditeur : A.D.B.S.

ALERTES EMAIL - REVUE Documentaliste-Sciences de l'Information

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 21 - 22 Article suivant
1

Au sein de l’Association française de normalisation (Afnor), le domaine Information et documentation est porté par la Commission de normalisation CN46. Il s’étend du catalogage à la gestion des données avec une thématique spécifique sur la qualité, les statistiques et l’évaluation des résultats traitée par la CN46-8 [1][1] Commission de normalisation AFNOR/CN46-8 et liste des... qui réunit des experts des bibliothèques [2][2] « Bibliothèque » : ensemble des bibliothèques et centres... et centres de documentation mais aussi, depuis 2013, des musées et des archives.

Le contexte

2

Les objectifs principaux de la CN46-8 consistent à offrir à la communauté les moyens de définir et traduire par des données fiables et pertinentes la réalité des bibliothèques, archives et musées en termes de collections, ressources, services et usages ; d’évaluer la performance des structures documentaires à l’aide d’indicateurs significatifs afin d’améliorer la qualité des services rendus ; et de mesurer et évaluer l’impact des bibliothèques et des politiques publiques afférentes. À l’échelle internationale, les experts français développent une intense activité au sein des nombreux groupes de travail de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) pour faire entendre le point de vue des communautés professionnelles françaises, et il n’est pas rare que leurs expériences servent de socle à l’élaboration de normes internationales [3][3] Le rapport technique sur l’archivage du Web, la norme....

3

Ces cinq dernières années, les travaux des membres de la CN46-8 se sont concentrés sur la mise à jour et/ou l’élaboration de normes importantes destinées à doter les pouvoirs publics ainsi que les établissements de référentiels intégrant les problématiques nouvelles ou renouvelées par l’expansion du numérique, d’Internet et des usages à distance. Ces normes, objets de longs processus internationaux et de consensus, ont pour vocation de fournir des définitions, des méthodologies et/ou des modes de comptage communs afin de faciliter les comparaisons sous toutes leurs formes [4][4] Les comparaisons sont ainsi possibles dans le temps,.... Si elles constituent des aides pour les établissements et leurs tutelles, leur application n’est pas obligatoire sauf loi le stipulant. En France, les ministères de la Culture et de la Communication, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’appuient sur ces normes pour collecter les données et construire les annuaires statistiques et autres études produites par les observatoires.

Les évolutions des normes ISO 2789 et 11620

4

La norme ISO 2789 Statistiques internationales de bibliothèques [5][5] La norme française NF ISO 2789 a été publiée en mai..., qui s’adresse à tout type de bibliothèque [6][6] Bibliothèque : « Organisation ou partie d’organisation... dans tous les pays, constitue le socle de base des outils destinés à décrire et évaluer les activités documentaires au travers de son importante partie terminologique (165 entrées) et des méthodologies de comptage proposées. Depuis sa 1re édition en 1974, la diversification des contenus, des services, des usages est devenue l’essence même des bibliothèques. Sa mise à jour a conduit à la remanier en profondeur et à simplifier sa structure pour faire toute sa place au numérique et à la description des nouvelles activités [7][7] Livre numérique, podcast, blogue, liseuse, numérisation,... qui lui sont ou non liées.

5

La norme ISO 11620 Indicateurs de performance des bibliothèques traite de l’évaluation de tout type de bibliothèques dans tous les pays, à charge pour elles de vérifier l’applicabilité de l’indicateur en fonction de leur contexte propre. Elle a pour objectif de promouvoir l’emploi d’indicateurs de performance caractérisant la qualité des services de bibliothèques, et de préciser comment procéder à la mesure et comment l’analyser. Elle articule les indicateurs [8][8] Nombre d’indicateurs ont été révisés, d’autres sont... en quatre domaines principaux : ressources, accès et infrastructure ; utilisation ; efficience ; potentiel de développement.

La nouvelle norme ISO 16439

6

La reconnaissance de l’utilité de la bibliothèque ne fait pas/plus l’unanimité. Dans certains pays qui lui accordaient jusqu’alors une place centrale, des bibliothèques sont fermées. Dans un contexte budgétaire contraint, leur coût leur est reproché, la bibliothèque est mise en concurrence avec d’autres établissements culturels ou sportifs, avec des unités de formation ou de recherche, avec les facilités d’accès à l’information ouvertes par Internet. Aussi est-il apparu vital aux experts de l’ISO de s’intéresser à cette question et de promouvoir ce qui peut faire la valeur de la bibliothèque.

7

À l’issue d’une réflexion entamée en 2010, la nouvelle norme ISO 16439 Méthodes et procédures pour évaluer l’impact des bibliothèques a fait son apparition. Publiée en 2014 (version française en janvier 2015), elle a pour ambition de contribuer à l’émergence d’éléments de réflexion pour éclairer les choix politiques aussi bien en termes d’objectifs stratégiques que de niveau de service. Bien qu’il soit difficile d’identifier les effets de la fréquentation des services de la bibliothèque sur le long terme, il s’agit d’éclairer le rôle et la valeur des bibliothèques sur le terrain de la formation et de la recherche, de l’éducation et de la culture, de la société et de la vie économique, et du bien-être individuel.

8

Dans cette norme, la notion d’impact est envisagée comme la différence ou le changement pour un individu ou un groupe que provoque le contact avec les services de la bibliothèque. L’impact sur les personnes est appréhendé au travers de la modification des attitudes, compétences, l’aboutissement d’une recherche, des études, la réussite professionnelle ou le bien-être personnel. L’impact sur la société peut se traduire dans l’insertion sociale, l’accès libre à l’information, le niveau d’éducation et d’apprentissage tout au long de la vie, la culture locale, la santé. L’impact économique des bibliothèques, c’est leur influence sur la vie économique locale, régionale et ce peut être aussi les bénéfices financiers qu’elles engendrent.

9

Outre l’utilisation de données statistiques, d’indicateurs de performance ou de résultats d’enquêtes de satisfaction des utilisateurs, cette norme propose l’adaptation des méthodes - quantitatives (preuve par l’expérience) et qualitatives (évaluation contingente) - et des questionnaires types issus d’expériences passées. Avec sa bibliographie sélective, la norme est prolixe en références sur lesquelles bibliothèques et bailleurs de fonds peuvent s’appuyer pour monter des études.

Perspectives

10

Les experts de la CN46-8 ont l’ambition de s’appuyer sur la réflexion et les pratiques des professionnels français, de tirer profit des expérimentations en cours ou à venir pour enrichir les normes existantes et/ou susciter de nouveaux programmes de travail. Les évolutions du monde de la documentation et des bibliothèques sont si rapides que, d’ores et déjà, ils commencent à réfléchir aux propositions de modifications et d’enrichissements que la France pourrait porter pour la révision de ces normes. Les suggestions de tous les professionnels œuvrant dans les bibliothèques spécialisées et les centres de documentation seront bienvenues.

Notes

[1]

Commission de normalisation AFNOR/CN46-8 et liste des projets de normes en cours www2.afnor.org/espace_normalisation/structure.aspx?commid=3158

[2]

« Bibliothèque » : ensemble des bibliothèques et centres de documentation, quelle que soit leur tutelle

[3]

Le rapport technique sur l’archivage du Web, la norme sur les indicateurs de performance des bibliothèques nationales ou encore la norme en cours d’élaboration sur les statistiques des archives

[4]

Les comparaisons sont ainsi possibles dans le temps, entre établissements, à l’échelle locale, régionale, nationale et internationale.

[5]

La norme française NF ISO 2789 a été publiée en mai 2014.

[6]

Bibliothèque : « Organisation ou partie d’organisation dont le but principal est de faciliter l’utilisation des ressources documentaires, des services et des équipements adaptés aux besoin d’information, de recherche, d’éducation, de culture et de loisirs de ses usagers. » (Art. 2.1.6) ; bibliothèque spécialisée : « Bibliothèque indépendante couvrant une discipline ou un domaine particulier de la connaissance ou un intérêt local spécifique. » (Art. 2.1.12) ; bibliothèque du secteur industriel et commercial : « Bibliothèque de toute entreprise industrielle ou commerciale, gérée par l’organisme de tutelle pour répondre aux besoins d’information de son personnel.» (Art. 2.1.12.4).

[7]

Livre numérique, podcast, blogue, liseuse, numérisation, dépôt d’archives ouvertes, wiki, services interactifs des bibliothèques sur les réseaux sociaux, services pour les appareils mobiles, usage des services électroniques, visites virtuelles, services destinés à des groupes d’usagers spécifiques, etc. sont autant de notions traitées dans cette norme.

[8]

Nombre d’indicateurs ont été révisés, d’autres sont nouveaux tels le pourcentage de publications universitaires accessibles par le dépôt institutionnel d’archives ouvertes, le nombre de téléchargements par document numérisé, l’intention d’un utilisateur de revenir au service de référence physique ou virtuel.

Résumé

Français

[valeur] Des bibliothèques confrontées aux restrictions budgétaires récurrentes, d’autres menacées de disparaître... Les normes, conçues pour améliorer leur gestion, permettent aussi de faire reconnaître leur utilité et leurs apports pour leur institution et pour la société de manière générale.

Plan de l'article

  1. Le contexte
  2. Les évolutions des normes ISO 2789 et 11620
  3. La nouvelle norme ISO 16439
  4. Perspectives

Pour citer cet article

Delcarmine Nadine, Donnard Cusse Sabine, « Une norme pour évaluer l'impact des bibliothèques », Documentaliste-Sciences de l'Information, 4/2014 (Vol. 51), p. 21-22.

URL : http://www.cairn.info/revue-documentaliste-sciences-de-l-information-2014-4-page-21.htm
DOI : 10.3917/docsi.514.0021


Article précédent Pages 21 - 22 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback