Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Économie rurale

2017/1 (n° 357)


ALERTES EMAIL - REVUE Économie rurale

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 87 - 99 Article suivant

Résumé

Français

L’agriculture familiale a été célébrée lors de l’année 2014 à l’appel des Nations Unies. Cette forme d’organisation de la production agricole se définit par l’imbrication de la cellule domestique et de l’unité de production. Dans le contexte français, les auteurs en proposent une définition essentiellement basée sur la proportion du travail salarié par rapport au travail fourni par les membres de la famille. Une analyse de la main-d’œuvre des exploitations, de la détention du capital et des conditions d’accès au foncier montre qu’en dépit des évolutions structurelles que connaît l’agriculture française, celle-ci reste principalement familiale. Si le travail salarié permanent se développe en valeur relative, mais est quasiment stable en nombre, la main-d’œuvre familiale reste majoritaire dans plus de 95 % des exploitations. Le mouvement de substitution du travail par du capital de production, qui reste pour l’essentiel aux mains des exploitants, n’est donc pas remis en cause.

Mots-clés (fr)

  • foncier
  • agriculture familiale
  • emploi
  • changement structurel
  • capital

English

Family farming in metropolitan France: definition and quantification ‪The year 2014 was declared year of Family farming by the United Nations. This form of organisation of agricultural production can be defined as an intertwining of the farming and family unit. In the French context, the authors propose a definition mainly based on the proportion of wage labour compared to family labour. An analysis of the farms’ workforce, capital ownership and land access conditions shows that, despite the structural evolutions of French agriculture, it remains mostly based on family farming. If paid labour progresses in relative value and is stable in terms of manpower, family labour remains predominant in 95% of French farms. The mechanism that sees the mostly farmer-owned production capital replacing labour is still at work.‪

Mots-clés (en)

  • family farming
  • structural change
  • employment
  • capital
  • agricultural land

Plan de l'article

  1. Caractéristiques quantitatives de la main-d’œuvre dans les fermes françaises
    1. 1. La main-d’œuvre familiale
    2. 2. La main-d’œuvre salariée
  2. Contrôle du capital d’exploitation et du foncier par les familles agricoles
    1. 1. Le capital d’exploitation
    2. 2. Le foncier
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback