Accueil Revue Numéro Article

Ela. Études de linguistique appliquée

2007/2 (n° 146)


ALERTES EMAIL - REVUE Ela. Études de linguistique appliquée

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 179 - 187 Article suivant

1. INTRODUCTION

1

L’essor des nouvelles technologies de l’information et de la communication a favorisé de nombreuses applications dans le monde de l’éducation. La multiplication des ressources pédagogiques et l’arrivée de nouveaux supports et dispositifs rendent plus facile et en même temps complexe leur intégration dans des contextes éducatifs. Dans le monde universitaire, le développement des TICE a ouvert la voie à la création de campus virtuels, métaphore spatiale et idéal pédagogique à réaliser. Peraya, Piguet et Joye (1999) évoquent la notion de campus virtuel comme un espace de travail virtuel, intégrant de multiples outils gérés dynamiquement, organisé conceptuellement et structurellement à partir de la métaphore du campus.

2

Depuis 2001 et dans le cadre du projet FLENET (adresse internet : http :// wwww3. unileon. es/ dp/ dfm/ flenet/ )nous développons de manière expérimentale le Campus Virtuel FLE de l’Université de León qui essaie d’approfondir, appliquer et faire avancer les potentiels pédagogiques qui restent encore à explorer dans l’idéal d’un campus virtuel. Ce dispositif de formation en présentiel et à distance (adresse internet : hhttp :// www3. unileon. es/ dp/ dfm/ flenet/ BSCWprojet/ )s’appuie spécialement sur la technologie Internet pour développer différentes fonctions dans le processus d’apprentissage du FLE, notamment l’information et l’organisation de la formation, les activités et ressources pédagogiques ainsi que la communication et le tutorat.

2. COMPOSANTES DU CAMPUS VIRTUEL FLE

3

Nous distinguons trois domaines principaux autour desquels s’articulent les différentes composantes du Campus Virtuel FLE :

  1. Les contenus (information, cours en ligne, ressources pédagogiques, base de données et documents texte, audio et vidéo).

  2. Les espaces de travail, communication et tutorat (plate-forme d’enseignement, weblogs, forums, chats, logiciels divers).

  3. Les utilisateurs (enseignants, tuteurs, étudiants, internautes).

4

Le dispositif Campus Virtuel FLE a été conçu prioritairement pour les étudiants et les enseignants des différentes matières de FLE de l’Université de León. Mais le caractère ouvert et expérimental du Projet FLENET veut offrir des ressources et des expériences qui puissent servir à d’autres enseignants, étudiants ou chercheurs sur le domaine du FLE.

3. LES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES POUR LE FLE

5

Pour comprendre et délimiter la notion de « ressource » dans le Campus Virtuel FLE nous privilégions d’abord les ressources pédagogiques conçues et utilisées à des fins d’apprentissage, d’éducation ou de formation (R. Bibeau, 2005). En même temps on remarque la notion de « consigne » ou ensemble de stratégies qui mènent à une production langagière de la part des apprenants de FLE. Ainsi dans le Campus Virtuel FLE les ressources brutes (absence de consigne) ne sont pas abordées puisqu’on travaille avec des ressources qui impliquent ou proposent une consigne (découverte, pratique ou maîtrise du FLE avec ses connexions interculturelles). Nonobstant parmi les contenus du Campus Virtuel FLE on remarque des documents théoriques en relation avec le monde du français langue étrangère (absence de consigne mais contenu pédagogique) : articles, dossiers, bases de données, colloques, revues spécialisées dans le FLE.

6

Nous avons proposé une typologie des ressources Internet en relation avec les nouveaux supports et dispositifs développés dans ces dernières années (tâches, cours, scénarios, projets, documents théoriques), qui se fonde sur le critère d’accompagnement pédagogiques si déterminant dans ces contextes éducatifs (Tomé, 2006). Dans les rubriques suivantes nous allons présenter quelques exemples des différents types de ressources pédagogiques qui font partie du Campus Virtuel FLE. Nous retiendrons fondamentalement les ressources avec accompagnement à l’intérieur de ce dispositif de formation.

3.1. Activités et tâches pédagogiques

7

La notion de « tâche » (Numan, 1989) comme « une unité de travail centrée sur le sens (meaning-focused work) impliquant les apprenants dans la compréhension, la production et/ou l’interaction en langue cible » est fondamentale dans une typologie des ressources FLE. Les termes « tâche » et « activité » sont utilisés souvent comme synonymes. Les travaux de F. Mangenot (2003,2005) ont été décisifs dans ce domaine, en nous aidant à mieux délimiter ces notions, ainsi que la distinction entre exercice, activité et tâche proposée par Bouchard (1985).

8

Tâche : Correction phonétique :

http :// www3. unileon. es/ personal/ wwdfmmtd/ LoudblogFLE/ index.

php ?id=6

Tâche : Production écrite : Créer un conte :

http :// www3. unileon. es/ dp/ dfm/ flenet/ imagesgifs/ creerconte. html

3.2. Cours de français langue étrangère

9

Un cours est un ensemble d’unités didactiques qui intègrent dans une méthodologie globale et progressive des contenus phonétiques, morphosyntaxiques, lexicaux et socioculturels. Les cours de FLE en ligne proposent souvent d’autres ressources (documents théoriques, tâches et scénarios). Nous ne retiendrons ici que les cours sur support Page web pour être suivis en autonomie ou en autoformation. Voici quelques exemples : Cours et produits apprentissage FLE (Projet FLENET) : hhttp :// www3. unileon. es/ dp/ dfm/ flenet/analyseinformation.htm#coursproduits :

Le Campus Virtuel FLE – Université de León développe des cours avec accompagnement sur un support CMS (plate-forme et weblogs) dont nous pouvons trouver en ligne certaines réalisations et déroulements. Nous signalons quelques exemples :

10

Tourdumonde. Cours de FLE : http ://flenet.rediris.es/cours/ctdm.html

Phonétique FLE. Cours de prononciation : http ://flenet.rediris.es/cours/ cphon.html

3.3. Scénarios pédagogiques

11

Un scénario pédagogique implique une mise en situation et normalement il comprend plusieurs activités ou tâches pédagogiques proposées dans le cadre ludique. Les scénarios que l’on trouve sur internet se présentent sous différentes dénominations comme jeu de piste, cyberallye, quête au trésor, rallye ou parcours internet, jeu de rôle ou simulation globale. Nous avons sélectionné les scénarios pédagogiques suivants qui présentent en ligne certains de leurs contenus ou réalisations :

12

CybeRallye FLE – Séjour touristique en France (Projet Flenet) : http :// flenet.rediris.es/acti/cyberallysejour1.html

CybeRallye FLE – Jules Verne (Projet Flenet) : http ://flenet.rediris.es/ acti/cyberallyeJVerne.html

3.4. Projets pédagogiques

13

F. Mangenot (2005) définit le projet pédagogique comme un ensemble de tâches amenant des apprenants distants à communiquer entre eux. Généralement les projets pédagogiques se font entre classes ou groupes d’étudiants de pays différents afin de favoriser les échanges linguistiques et culturels. La communication entre les membres d’un projet se fait par la voie du courrier électronique ou dans le cadre d’un système CMS (plate-forme de travail collaboratif), mais comme dans les paragraphes précédents le déroulement et les réalisations ne sont pas disponibles en ligne. Nonobstant nous remarquons les exemples suivants :

14

Eurosphère - Le blog des échanges lycéens : http ://eurosphere.hautetfort.

com/

Projet León – Grenoble (Université de León et Université de Grenoble)

http ://flenet.rediris.es/projetLG/webProjetLG05.htm

3.5. Documents théoriques et base de données

15

Le projet de recherche FLENET : français langue étrangère et Internet (Université de León) constitue un centre de documentation et un laboratoire expérimental (analyse, réflexion et production) autour des applications pédagogiques d’Internet pour l’enseignement/apprentissage du FLE. L’image spatiale de la Bibliothèque intègre de nombreuses ressources théoriques (dossiers, grilles d’analyses, bibliographies, études et publications), qui constituent une authentique base de données qu’on peut consulter à partir du moteur de recherche interne du projet FLENET (adresse internet : http :// wwww3. unileon. es/ dp/ dfm/ flenet/ plansite. html#moteurFlenet). Nous en signalons quelques-unes des plus représentatives :

16

Cours en ligne : http ://flenet.rediris.es/cours/index.html

Bibliographies TICE et enseignement des langues : hhttp :// www3. unileon. es/dp/dfm/flenet/bibliographie.htm

4. LES ESPACES DE TRAVAIL, COMMUNICATION ET TUTORAT

17

Le dispositif technique et pédagogique du Campus Virtuel FLE s’appuie sur plusieurs outils informatiques qui permettent la diffusion et gestion des contenus, la communication et le travail des utilisateurs (enseignants et étudiants) ainsi que le tutorat et accompagnement des enseignants. Voici les éléments les plus importants :

– Les plates-formes de formation et environnements de travail collaboratif.

18

Le Campus Virtuel FLE dispose de deux plates-formes : BSCW (Basic Support for Cooperative Work – adresse internet : http ://cvu.rediris.es/pub/ bscw.cgi/0/253283) qui fait partie de RedIRIS (Réseau académique et de recherche du Ministère espagnol) et MOODLE (adresse internet : http :// dfm.unileon.es/moodle/index.php ?lang=fr) qui fait partie du Departamento de Filología Moderna de l’Université de León.

19

À l’aide de ces deux systèmes de gestion de contenu (CMS) les enseignants, les tuteurs et les étudiants peuvent consulter, créer et partager des documents, gérer leur formation et communiquer dans différents espaces. Ces plates-formes disposent des fonctions suivantes :

Tableau d’affichage : il permet d’identifier (profil ou fiche d’identité) et de contacter les différents utilisateurs, l’historique de leurs actions et dépôts, un agenda pour la programmation de la formation et les différents emplois du temps.

20

Supports de cours : les enseignants préparent et mettent en ligne les contenus des cours et les ressources pédagogiques en associant plusieurs types de documents (texte, audio et vidéo) et logiciels (activités autocorrectives, lecteurs audio et vidéo).

21

Espaces de communication : qui peuvent être assynchroniques (Forum de type arborescent et associé à chaque groupe ou activité) ou synchroniques (Chat associé à chaque cours, groupe ou activité).

22

Espace de dépôt des travaux et documents : les étudiants peuvent déposer des fichiers de différents formats (texte ou audio), travailler autour de ces fichiers ainsi que gérer plusieurs versions du document déposé (historique). Seul le rédacteur d’un document a la possibilité de le supprimer.

23

Outils d’évaluation : L’enseignant observe l’historique des étudiants, établit une programmation pour la réalisation des activités, corrige les travaux et donne une note d’évaluation.

24

– Les weblogs publics et privés.

25

Le Campus Virtuel FLE a privilégié l’expérimentation sur les applications pédagogiques des carnets web ou blogs pour l’enseignement d’une langue étrangère. Il met en place différents types de blog (pour la classe, pour l’étudiant, texte, audio et vidéo, publics et privés) qui constituent le support des ressources, tâches et travaux des étudiants, en même temps que l’espace de communication, de débat et de mise en commun. L’historique de ces blogs est disponible sur le site web : http ://flenet.rediris.es/weblogs/blogsCV.htm – Logiciels divers

26

Afin de générer, compléter et appuyer les différentes informations, ressources pédagogiques et communications le Campus Virtuel FLE utilise de forme expérimentale et met à disposition des utilisateurs d’autres outils et logiciels (généralement libres, de code ouvert et éducatifs) comme :

  • Créateurs d’exercices autocorrectifs (Hot Potatoes, Usina Quiz, Clic)

  • Enregistreurs audio et vidéo et convertisseurs en mp3 (SVrecorder, Total Recorder, Audacity, Camstudio, Camtasia Studio)

  • Logiciels divers (moteur de recherche interne, dictionnaires, traduction, synthèse vocale, téléphonie internet – Skype, vidéoconférence-VRVS)

5. RÉALISATIONS DU CAMPUS VIRTUEL FLE

27

Les réalisations du Campus Virtuel FLE sont d’ordre divers (exercice ou travail des étudiants, projet pédagogique, débat ou mise en commun, expériences et recherches didactiques) et nous pouvons distinguer deux domaines : 1. L’exploitation des ressources ; 2. Le laboratoire pédagogique. Beaucoup de ces productions et expériences sont disponibles en ligne sur les sites Internet que l’on indique par la suite et le reste fait partie des espaces privés de ce dispositif d’enseignement (plates-formes, weblogs, forums, chats).

5.1. L’exploitation des ressources pédagogiques

28

Une bonne partie des réalisations du Campus Virtuel FLE est constitué par les activités, travaux et interactions des étudiants dans les différents espaces de travail et communication de ce dispositif d’enseignement hybride. Nous avons déjà remarqué plus haut quelques réalisations des étudiants dans les exemples donnés pour la classification des ressources pédagogiques pour le FLE. Dans ce chapitre nous signalons simplement les principaux espaces publics ou privés qui contiennent les réalisations du Campus Virtuel FLE :

29

Phonétique française - Cours MOODLE : http ://dfm.unileon.es/moodle/

course/view.php ?id=22

Français I Tourdumonde - Cours MOODLE : http ://dfm.unileon.es/moo-

dle/course/view.php ?id=8

La classe de français (Réalisations - Méthodes - Résultats) : http :// www3.

unileon.es/dp/dfm/flenet/BSCWprojet/resultats.html

5.2. Le laboratoire pédagogique

30

Nous insistons une fois de plus sur les implications expérimentales du Campus Virtuel FLE. Nous avons d’un côté le dispositif de formation qui ouvre de nouveaux espaces d’application d’internet à l’enseignement du français langue étrangère, de l’autre l’élaboration et l’analyse des ressources pédagogiques, sans oublier la recherche (sélection, évaluation et exploitation des ressources, supports et outils) développée par les enseignants ou occasionnellement par des étudiants en stage de formation sur le Campus Virtuel FLE.

31

Voici quelques-unes des réalisations les plus significatives :

Blogs Campus Virtuel FLE : http ://flenet.rediris.es/weblogs/blogsCV.

htm

Projet León – Grenoble (Création et tutorat d’activités multimédias pour

des apprenants distants) Espace privé plate-forme MOODLE : http ://dfm.

unileon.es/moodle/course/view.php ?id=21

6. L’ENSEIGNANT ET LES PÉDAGOGIES ACTIVES

32

Le Campus Virtuel FLE n’oublie pas les pédagogies « traditionnelles » dans l’enseignement d’une langue étrangère (exercices d’écoute et de répétition, de compréhension de textes, de production grammaticale ou lexicale, de composition écrite), mais il essaie de développer des pédagogies actives (apprendre en construisant, interagir avec d’autres, interagir avec la situation). L’utilisation d’Internet dans ces contextes pédagogiques ne garantit pas une bonne transmission des contenus ni de bonnes pratiques. Les étudiants courent toujours le risque de surfer sur le web, d’écouter et de regarder différents produits multimédia ou de communiquer avec le courrier et le messenger en contournant toute pédagogie.

33

Le rôle de l’enseignant s’avère donc décisif pour éviter ces dangers et pour accompagner les étudiants dans des vrais contextes pédagogiques. C’est pour cela que dans notre classification précédente nous avons insisté sur les ressources éducatives et sur les notions de consigne et d’accompagnement. Mais il ne suffit pas de placer les étudiants dans un dispositif d’enseignement, de communication et de collaboration pour que l’apprentissage ou la communication aient lieu. L’enseignant doit mettre en place des tâches, des scénarios ou des projets pédagogiques qui favorisent tous ces aspects. Et pour cela il doit allier des compétences techniques avec la création ou sélection des ressources pédagogiques.

34

Dans le Campus Virtuel FLE nous voulons approfondir l’utilisation des applications pédagogiques de la plate-forme Moodle comme support efficace pour développer la formation, et spécialement nous sommes conscients des potentiels des weblogs ou carnets web pour actualiser une pédagogie active. Un blog est un système de gestion de contenu très simple et facile à intégrer dans la classe, qui favorise la construction, la communication et la coopération (travail motivant et créatif par tâches, scénarios et projets pédagogiques, nouvelles perspectives avec le podcasting et vidéoblogs). Mais plutôt que les weblogs privés nous avons favorisé les expériences avec les blogs publics que l’on peut ouvrir sur différents hébergeurs. La force des espaces ouverts, vivants et participant du dynamisme d’Internet est à la base du Projet FLENET et du Campus Virtuel FLE qui veulent contribuer ainsi au développement de l’« intelligence collective ».

35

Finalement et en relation avec les effets des dispositifs hybrides nous partageons les orientations générales que signalent Charlier, Deschryver et Peraya (2005) : 1. Sur les apprentissages (conditions d’un apprentissage en profondeur, meilleures compétences dynamiques et d’autodirection. 2. Sur le processus de construction identitaire. 3. Sur l’émergence de communautés de pratiques (dispositifs de formation participative, collaborative et intégrée à leur propre histoire). 4. Sur les interactions sociales (changements de rôles et de statut des interlocuteurs, acteurs du dispositif ; effets sur les formes d’exposition et de production discursives, interculturalité).

7. CONCLUSIONS OUVERTES

36

Les applications des nouvelles technologies de l’information et de la communication à l’enseignement/apprentissage d’une langue étrangère se trouvent dans une phase trop initiale pour arriver à des conclusions solides. Comme d’autres dispositifs de formation (campus virtuels, universités numériques, espaces e-learning) le Campus Virtuel FLE est un projet expérimental et en même temps une réalité pédagogique qui permet d’intégrer des outils, des supports et des ressources dans un environnement qui favorise la médiation et l’interaction entre ses utilisateurs.

37

Depuis sa création en 2001, le Campus Virtuel FLE non seulement a essayé différents supports, analysé et élaboré de nombreuses ressources, mais il les a intégrés et testés dans l’espace réel de la classe (salle informatique) et avec des étudiants réels. Cette expérience nous permet de remarquer les aspects suivants qui ont été signalés ou suggérés antérieurement :

  • L’excès d’information ou « pollution » que génère Internet exige une analyse et sélection des ressources vraiment éducatives. Notre proposition d’une classification des ressources pédagogiques pour le FLE espère aider pour mieux comprendre et utiliser Internet dans l’enseignement.

  • La métaphore spatiale du « campus virtuel » prend son sens lorsque les supports et les ressources pédagogiques sont appropriés et bien orchestrés par l’enseignant, figure déterminante dans ce dispositif de formation.

    Malgré les inquiétudes et les discours pessimistes sur le recul des enseignants face à la progression des machines et des technologies, nous observons au contraire que leur rôle est décisif et irremplaçable. Nous assistons naturellement à une transformation de leurs fonctions, attitudes et méthodes comme conséquence des changements qui se produisent dans ces nouveaux contextes éducatifs.

  • Pourtant la situation de ces enseignants n’est pas facile, car l’exigence de conjuguer de nouvelles compétences, de nouveaux outils et de nouvelles pratiques est une charge excessive et parfois insurmontable. Il faudra non seulement investir dans la formation des enseignants, mais dans la diversification et création de nouveaux métiers éducatifs (tuteurs, créateurs des ressources, modérateurs, administrateurs).

  • Les nombreuses ressources pédagogiques qui font partie du Campus Virtuel FLE constituent la composante la plus visible, mais c’est du côté des supports (CMS publics et privés) que se trouvent ses potentiels les plus notables et innovateurs. Face à l’accumulation des ressources (bases de données) qui est une tendance des pédagogies transmissives il faut développer des pédagogies ouvertes (socio-constructivistes) qui travaillent avec des scénarios et des projets pédagogiques facilités par ces nouveaux supports et dispositifs.

  • Le Campus Virtuel FLE favorise les pédagogies actives qui invitent à la construction et à l’interaction. L’application de tâches et scénarios en communication, l’utilisation des weblogs et l’intégration de ressources et outils audio/vidéo sont déterminants dans l’enseignement des langues pour les pratiques communicatives et langagières (linguistiques, sociolinguistiques et interculturelles).


RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

  • BIBEAU, R. 2005. Les TIC à l’école : proposition de taxonomie et analyse des obstacles à leur intégration. Association EPI. Consulté en octobre 2006 : http :// www. epi. asso. fr/ revue/ articles/ a0511a. htm
  • CHARLIER, B., DESCHRYVER, N., PERAYA, D. 2005. Apprendre en présence et à distance – À la recherche des effets des dispositifs hybrides. Réseau Éducation Formation (REF), 15-16/09/05, Montpellier. Consulté en octobre 2006 : http :// pedagogie.ac-montpellier.fr/Disciplines/maths/REF_2005/REF-Charlier.pdf
  • HENRI, F., LUNDGREN-CAYROL, K. 1997. Apprentissage collaboratif à distance, téléconférence et télédiscussion. Montréal : LICEF. Consulté en octobre 2005 : http :// www. licef. teluq. uquebec. ca/ Bac/ fiches/ f48. htm
  • MANGENOT, F. 2003. Tâches et coopération dans deux dispositifs universitaires de formation à distance. ALSIC, Université de Franche-Comté, Besançon, vol. 6, n° 1, juin 2003, p. 109-125. Consulté en octobre 2005 : http ://alsic.u-strasbg.fr/Num10/mangenot/alsic_n10-rec10.htm
  • PERAYA, D., PIGUET, A., JOYE, F. 1999. Rapport d’information sur les mondes virtuels. Université de Genève. FPSE. TECFA.
  • TOMÉ, M. 2006. L’enseignant de FLE et les ressources Internet, Çédille. Revista de estudios franceses, nº 2 (2006), p. 114-133. Consulté en octobre 2006 : http :// webpages.ull.es/users/cedille/dos/tome.pdf

Résumé

Français

Depuis plusieurs années le Campus Virtuel FLE de l’Université de León est un terrain d’expérimentation pédagogique dans l’enseignement/ apprentissage du français langue étrangère. La description de ce dispositif hybride (en présentiel et à distance) nous permet de mieux comprendre les applications des TICE en classe de FLE, ainsi que les composantes et fonctionnement des dispositifs de formation fondés sur Internet. Les nombreuses ressources, supports et réalisations signalés dans cet article et disponibles en ligne peuvent donner des pistes didactiques aux enseignants, chercheurs ou étudiants qui travaillent dans l’enseignement des langues. En même temps on propose une réflexion sur le rôle décisif de l’enseignant dans ces nouveaux contextes de formation qu’ont ouverts les universités numériques et les campus virtuels.

Plan de l'article

  1. 1. INTRODUCTION
  2. 2. COMPOSANTES DU CAMPUS VIRTUEL FLE
  3. 3. LES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES POUR LE FLE
    1. 3.1. Activités et tâches pédagogiques
    2. 3.2. Cours de français langue étrangère
    3. 3.3. Scénarios pédagogiques
    4. 3.4. Projets pédagogiques
    5. 3.5. Documents théoriques et base de données
  4. 4. LES ESPACES DE TRAVAIL, COMMUNICATION ET TUTORAT
  5. 5. RÉALISATIONS DU CAMPUS VIRTUEL FLE
    1. 5.1. L’exploitation des ressources pédagogiques
    2. 5.2. Le laboratoire pédagogique
  6. 6. L’ENSEIGNANT ET LES PÉDAGOGIES ACTIVES
  7. 7. CONCLUSIONS OUVERTES

Article précédent Pages 179 - 187 Article suivant
© 2010-2017 Cairn.info