Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Etudes rurales

2016/1 (n° 197)

  • Pages : 240
  • Affiliation : Revue affiliée à Revues.org

  • ISBN : 9782713225192
  • Éditeur : Éditions de l'EHESS

ALERTES EMAIL - REVUE Etudes rurales

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 125 - 146 Article suivant

Résumé

Français

Le développement des institutions universitaires éthiopiennes de 1950 à la Révolution de 1974 s'est appuyé sur le recrutement d'enseignants-chercheurs étrangers. Tout en développant des connaissances inédites dans des domaines variés, ces derniers ont construit des collections d'étude qui ont rapidement donné lieu à la création d'un musée universitaire, bientôt scindé en deux institutions, l'une dédiée à la culture matérielle, l'autre à la zoologie. L'objet de cette contribution est de mettre en lumière l'évolution de ces projets qui ont oscillé entre diffusion de la recherche et promotion d'une politique de conservation dédiée autant à l'environnement qu'à la culture. Il s'agit en particulier d'attirer l'attention sur les racines communes et les liens qui s'ensuivent entre d'une part les praticiens des sciences de l'homme et des sciences naturelles et d'autre part l'institutionnalisation de la notion de patrimoine en Éthiopie.

Mots-clés

  • Éthiopie
  • conservation
  • culture matérielle musées
  • patrimoine
  • sciences naturelles
  • université

English

Nature, culture, the same battle? Science and conservation on the Addis Ababa campus (1950-1974)The development of Ethiopian academic institutions between 1950 and the 1974 revolution was based on the recruitment of foreign scholars. While developing new knowledge in various fields, these scholars built collections for study that quickly became the first step in the creation of a university museum, which then divided into two distinct institutions – the first devoted to material culture, the second to zoology. The aim of this paper is to shed light on the evolution of these projects that worked as both tools for disseminating knowledge and research, and to promote a conservation policy dedicated to the environment and culture. The aim is notably to draw attention to the common roots and subsequent ties that formed between practitioners from the humanities and natural sciences on the one hand, and the institutionalization of the concept of heritage in Ethiopia on the other hand.

Keywords

  • Ethiopia
  • conservation
  • material culture
  • museums
  • heritage
  • natural sciences
  • university

Plan de l'article

  1. À la bibliothèque de l'AAUC, naissance d'un cabinet de curiosités (1952-1963)
  2. Projets scientifiques parallèles et naissance d'un axe conservateur à l'AAUC
  3. Les musées universitaires éthiopiens : des collections d'étude à la pédagogie de la conservation
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback