Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Études sur la mort

2014/2 (n° 146)


ALERTES EMAIL - REVUE Études sur la mort

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 69 - 83 Article suivant

Résumé

Français

Au moment de la mort d’une personne aimée, chacun a besoin d’accomplir des rites pour les obsèques. Et cela que l’on soit croyant ou pas. Les établissements funéraires ne doivent pas appliquer une version étriquée de la laïcité qui nierait toute spiritualité. Au contraire, il leur faut faciliter les gestes religieux qui peuvent aider les croyants. Il leur faut également accompagner les non-croyants avec des cérémonies civiles pleines de sens. Mais pour cela, il faut des maîtres de cérémonie légitimes et professionnels et des lieux pour officier.

Mots-clés

  • laïcité
  • rites funéraires
  • obsèques
  • crémation

English

Secularism and Funeral RitesWhen the death of a loved one occurs, those affected feel a need to accomplish a number of rituals in preparation of the funeral. And this whatever their beliefs may be. Funeral parlours should not apply a narrow version of secularism denying all spirituality. Rather, they should facilitate those religious gestures which might help believers through grief. It is also their role to accompany non-believers with meaningful civil ceremonies. For this, professionally trained, legitimate undertakers are needed to officiate in secular locations specifically designed for the purpose.

Keywords

  • secularism
  • funeral rites
  • funeral
  • cremation

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. L’essor de la crémation
    1. La laïcité en pratiques
  3. Le cimetière et le paradoxe des carrés confessionnels
  4. Quelles limites à une laïcité ouverte ?
  5. Lois, règlements et réalités de terrain
  6. Quel rituel pour les non-croyants ? « Une laïcité positive »
    1. Le déroulement d’une cérémonie civile
  7. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback