Accueil Revues Discipline (Sciences politiques) Revue Numéro Résumé

Revue française d'administration publique

2008/2 (n° 126)

  • Pages : 200
  • ISBN : 9782909460093
  • DOI : 10.3917/rfap.126.0359
  • Éditeur : E.N.A.


Article précédent Pages 359 - 372 Article suivant

Résumé

Français

La réforme de l’Organisation des Nations unies (ONU), et plus largement celle du fonctionnement des institutions internationales, est rarement abordée dans les débats nationaux, en particulier en France. Or, le fonctionnement de l’ONU, de son Secrétariat, des agences, fonds et programmes, des différentes institutions spécialisées est aujourd’hui au bord de l’implosion. Sans changement, la marginalisation des Nations unies dans les domaines économiques et sociaux apparaît inéluctable, à la plus grande satisfaction des tenants des thèses unilatérales et de l’emploi privilégié des rapports de force dans les relations internationales. Deux rapports récents viennent de dresser les pistes d’une évolution en profondeur de l’insertion de l’ONU dans l’architecture institutionnelle internationale. La sévérité du jugement que l’on peut porter sur la situation actuelle pourrait faire croire que des réformes de bon sens sont aisées, d’autant que le contour de ces dernières est aujourd’hui bien dessiné. Les nombreux blocages constatés obligent à réfléchir à des adaptations possibles et à de nouvelles évolutions.

English

Reforming the UN: is it mission impossible?Reforming the UN, and more generally the operations of international institutions, is rarely dealt with in national debates, especially in France. Yet the functioning of the UN, its Secretariat, agencies, funds and programmes, the various specialised institutions is on the verge of implosion.Without change, one even dares to write “without a cultural revolution”, the marginalisation of the United Nations in the economic and social fields seems inevitable, to the great satisfaction of supporters of unilateral arguments and the privileged use of power struggle in international relations. Two recent reports have drawn the paths of a thorough development on the integration of the UN into the international institutional architecture. The severity of the judgement made on the current situation could give the impression that common sense reforms are simple, all the more so since the outline of these reforms is now clearly defined.The numerous deadlocks encountered make it necessary to find possible adaptations and newevolutions.

Plan de l'article

  1. QUELLE PLACE POUR L’ONU DANS L’ARCHITECTURE INSTITUTIONNELLE INTERNATIONALE ?
  2. LES NATIONS UNIES : UN SYSTÈME FAIBLE, ÉCLATÉ ET DISPERSÉ
  3. LE RENFORCEMENT DES NATIONS UNIES : « L’UNITÉ DANS L’ACTION » (DELIVERING AS ONE)
  4. UN AN APRÈS : LA RÉFORME BLOQUÉE – QUELLES PERSPECTIVES ?
Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback