Accueil Revue Numéro Résumé

Revue française de linguistique appliquée

2015/1 (Vol. XX)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue française de linguistique appliquée

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 61 - 80 Article suivant

Résumé

English

We introduce the idea of using corpora – the linguist’s name for “big data” – in language research, and sketch its history, first in linguistics in general, then in language learning and teaching. We then take a careful look at the hazards of using corpora in language learning, and arrive at some maxims for when and how they have a place: firstly, don’t scare the students; then, use the corpus when the dictionary does not tell you enough, and moreover, disguise the corpus as a dictionary. We then introduce Sketch Engine, and show how it implements these ideas through SKELL, its language-learner interface. We show how corpora can be used, both in the classroom, and in the background, for syllabus design, where we have used corpora of learner output to identify patterns of overuse and underuse, with implications for what needs teaching.

Keywords

  • corpora
  • language teaching
  • Sketch Engine
  • SKELL
  • learner corpus
  • data-driven learning

Français

Dans cet article, nous introduisons l’idée d’utiliser des corpus – le nom que donnent les linguistes à des collections très importantes de données – dans la recherche en linguistique, et nous en esquissons l’histoire, tout d’abord pour la linguistique en général avant de nous pencher sur la didactique. Nous nous attardons ensuite sur les problèmes inhérents à l’utilisation de corpus pour la didactique avant de faire des propositions pour leur bonne utilisation : premièrement, ne pas faire peur aux apprenants ; utiliser le corpus quand le dictionnaire ne suffit pas ; déguiser le corpus en dictionnaire. Ensuite nous introduisons l’outil Sketch Engine, en montrant comment on peut adhérer à ces propositions grâce à l’interface dédiée à la didactique, SKELL. Nous montrons comment on peut se servir de corpus, aussi bien en classe de langue que comme ressource pour la confection de programmes en nous appuyant sur des corpus de productions d’apprenants pour identifier des tendances de sur- ou de sous-utilisation avec des implications pour les choix didactiques qui en découlent.

Mots-clés

  • corpus
  • didactique des langues
  • Sketch Engine
  • SKELL
  • corpus d’apprenants

Plan de l'article

  1. 1 - Introduction and motivation
    1. 1.1 - History
    2. 1.2 - The TALC movement
    3. 1.3 - A delicate question
    4. 1.4 - When to turn to the corpus
    5. 1.5 - “But I want to learn English, not find out about corpora”
  2. 2 - The Sketch Engine and SKELL
    1. 2.1 - Word sketch
    2. 2.2 - Examples
    3. 2.3 - Similar words
  3. 3 - Using Corpora for teaching lexis and collocation
    1. 3.1 - “Germane”
    2. 3.2 - “The problem lies”
  4. 4 - Vocabulary development for Business English
    1. 4.1 - The first study: National Chengchi University, Taiwan
    2. 4.2 - The second study: Coventry University
  5. 5 - Error analysis on Business English essays by Chinese adult learners
    1. 5.1 - Methodology
    2. 5.2 - Findings
  6. 6 - Conclusion
© 2010-2017 Cairn.info