Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Géocarrefour

2013/3 (Vol. 88)


ALERTES EMAIL - REVUE Géocarrefour

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 173 - 182 Article suivant

Résumé

Français

La constructibilité d’un espace inondable nécessite de tenir compte de caractéristiques physiques, à travers l’intensité de l’aléa, mais aussi d’éléments socio-économiques, en prenant en compte le développement de cet espace. Dans un espace donné, cette constructibilité peut être envisagée comme une norme d’application territoriale de la règle du Plan de prévention du risque inondation, fruit de discussions entre les services de l’Etat et les collectivités locales. Au cours des projets, cette norme va ensuite être déclinée, à travers une série de discussions entre collectivités, aménageurs et services de l’Etat, en modalités d’aménagement et en formes urbaines. L’expertise hydraulique est au centre de ce processus de transactions entre ces différents acteurs. Eventuellement associée à d’autres formes d’expertises plus généralistes et bien qu’elle fasse l’objet de négociations entre les acteurs des projets, elle garantit que tout a été fait dans le respect de la sécurité des biens (mobiliers) et des personnes et dans la plus grande « transparence hydraulique ». Toutefois, les formes urbaines qui résultent de ce processus sont souvent mal adaptées à une gestion du risque intégrée. Notre propos s’appuie sur l’analyse approfondie de l’élaboration de deux projets d’aménagement : les Ardoines à Vitry-sur-Seine (94) et l’opération Parc-en-Seine à Villeneuve-le-Roi (94).

Mots-clés (fr)

  • Etat
  • plan de prévention du risque inondation
  • projet d’aménagement
  • règle
  • jeux d’acteurs

English

The suitability for building of zones liable to flooding or the territorial negotiation of Flood Prevention PlansThe suitability of an area liable to flooding for building requires taking account of both its physical characteristics, and the intensity of the phenomenon, and its socio-economic characteristics. In France, for a given area, the suitability for construction can be seen as a criterion of territorial application of the Flood Risk Prevention Plan which is prepared by central government in consultation with local authorities. In relation to different projects, aspects of this Plan will be set out during discussions with local authorities, planners and government services. Evaluation of the flooding danger is at the centre of these discussions. Such an assessment may be linked to other more general types of evaluation and although it is the focus of negotiations between the different actors of development projects, above all it ensures that all has been done to respect the security of property and people in a transparent manner. However, urban development resulting from this process is often poorly adapted to integrated risk management. This article is based on the detailed analysis of two development projects in the Greater Paris region: les Ardoines in Vitry-sur-Seine (94) and the Parc-en-Seine in Villeneuve-le-Roi (94).

Mots-clés (en)

  • risk prevention map
  • land use project
  • rules
  • interaction between actors – central government

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback