Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Géocarrefour

2013/3 (Vol. 88)


ALERTES EMAIL - REVUE Géocarrefour

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 207 - 216 Article suivant

Résumé

English

In a comparative project between Delhi and Johannesburg, a set of questions is asked about the application of the law and the ability of groups of urban actors to access and negotiate for exceptional treatment. Two case studies will be examined: the 2006 "Sealings case" Delhi, which led to the closure of thousands of small commercial activities across the city and mass protests; and the 2008 Olivia Road case, in Johannesburg, which looked at the issue of housing rights and evictions. From these cases three sets of actors across the two cities will be compared: in India, the urban middle-class and the Delhi traders; and in Johannesburg, the poor inner city residents. The argument will be made that rather than providing for equal treatment for all, the court offers a site for negotiating exceptional treatment for specific groups. Furthermore the paper will demonstrate how a set of mutual interests and shared projects between the courts and litigants provides for better access and more sympathetic hearing and decisions.

Français

L'exclusion et l'exceptionnalisme: le rôle des tribunaux en matière de gouvernance urbaineDans une approche comparative des villes de Delhi et Johannesburg, cet article questionne l’application de la loi et la capacité d’acteurs urbains à accéder au droit et à négocier un traitement dérogatoire. Deux affaires judiciaires sont au centre de l’analyse : l’affaire ‘‘Sealings’’ à Dehli qui a conduit en 2006 à la fermeture de milliers de petites activités commerciales et à d’importants mouvements de protestation ; et l’affaire “Olivia Road”, à Johannesburg, touchant au droit au logement et à la problématique des évictions. Trois groupes d’acteurs se détachent de ces deux affaires : en Inde, la classe moyenne urbaine et les vendeurs de Delhi ; les citadins pauvres de Johannesburg. L’article souhaite démontrer comment une cour de justice devient un lieu pour négocier un traitement d’exception au bénéfice de groupes spécifiques, plutôt que d’assurer un traitement égal à tous. En outre, il s’agira d’expliquer comment une situation dans laquelle la cour et les justiciables partagent une série d’intérêts et de projets permet un meilleur accès à la justice et contribue à une meilleure prise en compte des revendications sociales.

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback