Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Géocarrefour

2013/4 (Vol. 88)


ALERTES EMAIL - REVUE Géocarrefour

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 317 - 331 Article suivant

Résumé

Français

Afin d’informer les populations des risques qu’elles encourent sur leur lieu de vie, les communes élaborent un Document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM) dans lequel la carte constitue un média essentiel pour localiser les phénomènes, aléas, risques et pour visualiser leur répartition sur le territoire. Avec l’évolution d’une cartographie plus dynamique basée sur les technologies de l’information et de la communication, des cartes interactives sont conçues dans un DICRIM multimédia développé sur le web pour la Ville de Saint-Étienne. À travers une enquête réalisée sur dix-huit participants, cet article s’intéresse à identifier les éléments des cartes interactives qui fonctionnent et ceux qui ne fonctionnent pas en termes de perception, compréhension, mémorisation et appréciation. Ces éléments concernent les données cartographiées et leurs modes de représentation, les fonctionnalités interactives des cartes, leur mise et page au sein du DICRIM. Les résultats obtenus permettent d'énoncer des premières recommandations en vue d’une optimisation des cartes et de leur interactivité

Mots-clés (fr)

  • perception
  • cartographie interactive
  • information préventive
  • DICRIM
  • enquête

English

Feedback on the interactive cartography used in the ‘Information Document on Major Hazards’ produced by the city of Saint-Etienne To inform populations about risks occurring on their territory, French cities have to produce a Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) in which the map may constitute a media among others to locate information about risks and their spatial relationships. With the increase of more dynamic maps based on the new technologies of information and communication, interactive maps are created in a web multimedia DICRIM for the city of Saint-Étienne in France. On the basis of a survey on eighteen participants, the paper focuses on the identification of the elements of the interactive maps that work and don’t work in terms of usability, understanding, memorisation and appreciation. The results of the survey let us propose some first recommendations and suggestions to optimize the maps and their interactivity for a large public. Four main recommendations arise from the study: a better understanding thanks to clear explainations on various media, a better legibility of maps with a good graphical density and a visual reading hierarchy to emphasize most significant information, a spatial, temporal and thematic positioning made easier with interactive tools and appropriate backgrounds, an intuitive laying of maps the reader is used to.

Mots-clés (en)

  • Interactive mapping
  • Preventive information
  • DICRIM
  • Survey
  • Perception

Plan de l'article

  1. Apports de l'interactivité cartographique pour informer sur les risques majeurs
  2. Les cartes interactives du DICRIM de la Ville de Saint-Étienne
    1. Risque d'inondation et événements passés affichés sur les cartes
    2. Fonctionnalités et outils interactifs accompagnant les cartes
  3. Proposition d'enquête pour l'étude des perceptions, compréhensions, mémorisations et appréciations des cartes
    1. Thèmes de la cartographie interactive à étudier et méthodes de collecte
    2. Choix des participants et des conditions de déroulement du test
  4. Premières pistes d'améliorations des cartes interactives dans le DICRIM
    1. Des explications claires et présentées avec différents média
    2. La création d'une hiérarchie visuelle de lecture et d'une densité graphique correctes
    3. Des outils interactifs et des fonds de plan facilitant le repérage spatio-temporel et thématique
    4. Une mise en page et un accès aux cartes intuitifs et couramment utilisés
    5. Les cartes mentales pour mieux comprendre les informations mémorisées
  5. Perspectives pour le projet

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback