Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Géocarrefour

2014/4 (Vol. 89)


ALERTES EMAIL - REVUE Géocarrefour

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 271 - 282 Article suivant

Résumé

Français

Un des faits marquants des dernières décennies en matière d’aménagement et d’urbanisme est l’introduction de la participation institutionnalisée des citoyens aux processus de prise de décisions. Pour autant, si les dispositifs participatifs sont venus compléter les processus traditionnels de prise de décisions en aménagement, il semble que ces démarches montrent des ratés et ne suffisent pas à prévenir ou à désamorcer le conflit entre les acteurs du territoire. Dans quelle mesure l’institutionnalisation de la participation citoyenne accroit-elle l’acceptabilité sociale des projets? Des analyses longitudinales menées sur un important corpus journalistique (journal Le Soleil) relatant plus de 300 conflits urbains survenus dans les quartiers centraux de la ville de Québec entre 1965 et 2000 révèlent un affaiblissement considérable, en nombre et en ampleur, de la dynamique conflictuelle associée à la mise en place, au début des années 1990, d’un modèle démocratique mixte qui intègre des procédures représentatives et participatives.

Mots-clés (fr)

  • conflits
  • démocratie participative
  • analyse de contenu
  • processus décisionnels territoriaux
  • participation citoyenne
  • presse régionale quotidienne
  • ville de Québec

English

Conflicts in territorial decision making; an evaluation tool for citizen participation?‪One of the highlights‪‪ ‪‪of the last decades‪‪ ‪‪in urban planning is the introduction of‪‪ ‪‪institutionalized‪‪ citizen ‪‪participation‪‪ ‪‪in decision‪‪-‪‪making processes. ‪‪However,‪‪ ‪‪if‪‪ ‪‪participatory mechanisms‪‪ ‪‪were added to‪‪ ‪‪the traditional‪‪ ‪‪processes‪‪ ‪‪of‪‪ ‪‪decision making‪‪ ‪‪in‪‪ ‪‪planning‪‪, it seems that ‪‪these approaches‪‪ ‪‪have sometimes failed and‪‪ ‪‪are not sufficient to‪‪ ‪‪prevent or‪‪ ‪‪defuse‪‪ ‪‪conflicts between‪‪ local ‪‪actors.‪‪ ‪‪To what ‪‪extent does ‪‪the institutionalization‪‪ ‪‪of citizen participation‪‪ ‪‪increase‪‪ ‪‪the social acceptability of‪‪ ‪‪projects?‪‪ ‪‪Longitudinal analyzes‪‪ ‪‪conducted on‪‪ ‪‪a large corpus of‪‪ ‪‪newspaper articles relating to more‪‪ ‪‪than 300‪‪ ‪‪urban‪‪ ‪‪conflicts that took place in the‪‪ ‪‪central districts of the‪‪ ‪‪city of‪‪ ‪‪Quebec‪‪ ‪‪from 1965 to‪‪ ‪‪2000 show‪‪ ‪‪a significant‪‪ ‪‪weakening‪‪ ‪‪in the number and‪‪ ‪‪magnitude of‪‪ ‪‪conflicts, associated with‪‪ ‪‪the development‪‪ ‪‪in the‪‪ ‪‪early 1990s‪‪ of ‪‪a mixed‪‪ ‪‪model that integrates‪‪ ‪‪representative democratic processes and‪‪ ‪‪participatory procedures‪‪.‪

Mots-clés (en)

  • conflicts
  • urban actors
  • public participation
  • content analysis
  • decision-making processes
  • participatory democracy
  • newspaper data
  • Quebec city

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. Hypothèses
  3. La démocratie municipale à Québec depuis 1960
  4. L’activité conflictuelle de la région de Québec
    1. Analyse empirique des conflits urbains par la presse écrite
    2. Méthodologie de collecte et peuplement de la base de données à partir du quotidien Le Soleil
    3. Indicateurs de l’activité conflictuelle
      1. Durée des conflits
      2. Intensité des conflits
      3. Récurrences des conflits
  5. Résultats et interprétations
    1. Analyse longitudinale de l’activité conflictuelle
    2. Analyse longitudinale de la récurrence des conflits
  6. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback