Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Géocarrefour

2015/1 (Vol. 90)


ALERTES EMAIL - REVUE Géocarrefour

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 51 - 59 Article suivant

Résumé

Français

La transformation de la collecte des déchets dans la ville de Ouagadougou a été portée par une réorganisation de l’ensemble de la filière. Inspiré par les recommandations de la Banque mondiale, un schéma directeur de gestion des déchets a été mis en œuvre sur le modèle du partenariat public/privé (PPP). La privatisation de cette filière a entraîné l’émergence de nouveaux acteurs au niveau de la pré-collecte ; les concessionnaires des territoires de pré-collecte qui sont soit des PME (petites et moyennes entreprises) soit des GIE (groupements d’intérêt économique) sont les maîtres d’œuvre d’une filière dans laquelle la municipalité de Ouagadougou est restée maître d’ouvrage. Après quelques années de mise en œuvre, des éléments de bilan peuvent éclairer les nouveaux rapports de force entre secteur public (Etat, collectivité territoriale) et secteur privé organisé ou informel, mettant en lumière des dysfonctionnements importants.

Mots-clés (fr)

  • logique d’acteurs
  • Burkina Faso
  • filière des déchets
  • partenariat public/privé
  • pré-colleteurs informels
  • Ouagadougou

English

A public-private partnership put to the test of the actors’ strategies: the urban development plan for the management of solid waste at OuagadogouThe transformation of waste collection in the town of Ougadougou has been undertaken as part of a reorganisation of the whole waste disposal industry. Based on the recommendations of the World Bank, a development plan for the management of waste has been put into operation using the model of a public/private partnership. The privatisation of this activity has led to the emergence of new actors at the pre-collection stage. The concessionaires of the pre-collection territories are either small or medium-sized firms or “economic interest groups”; they are the managers of an industry for which the municipality of Ougadougou retains overall control. After several years of existence, an evaluation of this situation shows new power struggles between the public sector (state and territorial authorities) and the organised and informal private sectors, identifying important dysfunctions.

Mots-clés (en)

  • public-private partnership
  • Burkina Faso
  • waste disposal industry
  • actors’ strategies
  • informal pre-collection actors
  • Ougadougou

Plan de l'article

  1. Une action municipale d’inspiration internationale
    1. Le SDGD, un schéma voulu par la Banque mondiale
    2. Le partenariat public-privé au cœur de la réforme
      1. Supprimer le monopole de l’ONASENE et favoriser l’émergence de nouveaux acteurs
      2. Modifier les dispositifs techniques avec la construction des centres de collecte
      3. Asseoir le partenariat public-privé par la délimitation des territoires de pré-collecte et la définition du rôle des différents acteurs
  2. Des distorsions fragilisant le partenariat public-privé
    1. Un processus d’institutionnalisation créateur d’inégalités
    2. La prime à la flexibilité et le risque d’échec du partenariat public-privé
    3. Le SDGD à la lumière de logiques d’acteurs contradictoires
    4. La mairie, un maître d’ouvrage impuissant à faire respecter les règles de gestion de la filière
    5. Quand les logiques politiques fragilisent le partenariat public-privé
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback