Accueil Revues Revue Numéro Article

Gestion et management public

2013/1 (Volume 1/n°3)

  • Pages : 64
  • DOI : 10.3917/gmp.003.0001
  • Éditeur : AIRMAP

ALERTES EMAIL - REVUE Gestion et management public

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 1 - 2 Article suivant
1

Ce numéro 3 de l’année 2012-2013 de la revue Gestion et Management Public aborde la question polymorphe de la performance en management public.

2

La notion de performance est au cœur des politiques publiques inspirées par le new public management. Issue pour certains du terme anglais performance, elle signifie « accomplissement, réalisation, résultats réels », elle est à la fois l’objectif et le moyen des réformes publiques. D’autres considèrent que le terme provient du vieux français « parformer » et de l’idée de parfaire ou de perfection dans l’œuvre. Une telle définition suggère qu’il y a un résultat « à atteindre et suppose que toute action publique ne peut être appréciée que par référence à une conformité aux objectifs ».

3

Dans ce numéro 3, le premier article traite de la place et du rôle des outils de la gestion de la performance dans la conduite des organisations publiques alors que les deux derniers abordent la performance en tant qu’objectifs. Rémy Février s’intéresse à la performance en termes de sécurité des systèmes d’information des collectivités territoriales alors que Olga Goncalves s’intéresse au mode de gouvernance en tant que facteur explicatif de la performance des opérateurs de remontées mécaniques dans les stations de montagne.

4

Dans leur article intitulé « La réflexivité des acteurs face à la complexité des organisations publiques : un levier interactif de contrôle de la performance universitaire ? » Laurent Mériade et Nicolas Mainetti s’interrogent sur la simplification de la complexité de l’organisation portée par les outils de gestion. Ils étudient les formes que prennent la simplification de la complexité et des usages des instruments de contrôle dans les organisations publiques. Ils s’interrogent sur les décisions qu’elles favorisent en utilisant une enquête exploratoire menée auprès des équipes de direction de quarante et une universités françaises. Ils analysent leurs représentations de la performance et essayent de décrire comment se réalise l’appropriation des indicateurs de mesure de la performance par les acteurs universitaires et comment se manifeste leur réflexivité.

5

Dans un deuxième article intitulé « Les Collectivités Territoriales face aux menaces numériques » Rémy Février s’interroge sur le niveau de prise en compte du risque numérique par les collectivités territoriales ? De façon opérationnelle, il décrit et analyse comment celles-ci assurent la sécurité des données numériques qui leur sont ainsi confiées et dont le traitement constitue dorénavant une part prépondérante de leur activité quotidienne. Il étudie la gestion de la vulnérabilité de leur système d’information et des menaces. L’étude empirique menée auprès d’un échantillon de collectivités montre en s’appuyant sur un modèle issu de la théorie de l’action raisonnée (Fishbein & Ajzen, 1975), que sont déterminants dans la prise en compte du risque numérique l’attitude des dirigeants territoriaux face aux menaces numériques

6

Dans son article intitulé « Gestion privée ou publique : quel système de gouvernance pour quelle performance ? » Olga Goncalves examine l’impact des modes de gestion des opérateurs de remontées mécaniques français sur la performance de ces firmes. Cette étude empirique menée auprès d’opérateurs français, rend compte des différentes structures de gouvernance appliquées pour assurer la compétitivité des stations de sports d’hiver et le soutien de l’activité touristique de ces territoires. Ce travail analyse la relation entre modes de gestion et performance à l’aide de la méthode DEA

7

Ce numéro 3 inclut également une recension de l’ouvrage « Motivations et valeurs des agents publics à l’épreuve des réformes » de Yves Emery et David Giauque (2012) aux Presses de l’Université de Laval et réalisée par notre collègue Céline Desmarais.

8

Une revue des thèses de doctorat des docteurs en management public qualifiés lors de la session du CNU de février 2013 est réalisée par notre collègue Madina Rival.

Notes

[1]

Yves Chappoz, Professeur des universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3, laboratoire Magellan

[2]

Pierre-Charles Pupion, Professeur des universités, IEMN de l’Université de Nantes, laboratoire LEMNA

Pour citer cet article

Chappoz Yves, Pupion Pierre-Charles, « La quête de la performance », Gestion et management public, 1/2013 (Volume 1/n°3), p. 1-2.

URL : http://www.cairn.info/revue-gestion-et-management-public-2013-1-page-1.htm
DOI : 10.3917/gmp.003.0001


Pages 1 - 2 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback