Accueil Revues Revue Numéro Article

Gestion et management public

2014/1 (Volume 2/n°3)

  • Pages : 66
  • DOI : 10.3917/gmp.023.0001
  • Éditeur : AIRMAP

ALERTES EMAIL - REVUE Gestion et management public

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 1 - 2 Article suivant
1

La connaissance des comportements financiers des organisations publiques est particulièrement relevant dans ce contexte de crise. Sans céder à une vision par trop impérialiste de la finance et de la fonction financière, il convient de souligner que nombre de facteurs ou variables ayant un impact sur l’organisation et sa performance finissent par se traduire par un flux financier.

2

Toutefois, la recherche dans ce domaine est difficile à mener en raison d’une faible disponibilité de bases de données comptables, financières et de données textuelles rapportant les informations diverses sur les organisations publiques. Vouloir connaître les comportements financiers et les performances des organisations publiques, c’est permettre de combler un vide dans la production scientifique et répondre à une demande sociale. L’analyse doit prendre en compte des finalités publiques sous-tendues comme elle peut le faire en distinguant, de façon classique la production de volumes les outcomes de l’impact sur l’environnement nommé output.

3

Concernant la fonction financière, s’inspirant de l’approche développée par Bernard Colasse (1998) pour les entreprises mais prenant en compte la spécificité publique, il convient de distinguer, son triple rôle : opérationnel, fonctionnel et politique dans les organisations publiques. Le rôle opérationnel de la fonction financière, son essence même, consiste à trouver et à gérer les ressources de l’organisation. Le rôle fonctionnel correspond au système de planification et de contrôle qui permet dans le secteur public de faire prévaloir les contraintes financières de rentabilité et d’équilibre financier dans les prises de décision. Le rôle politique de la fonction finance consiste à l’aide à la prise de décision en termes de politiques publiques et surtout de rendre compte auprès des différentes parties prenantes. Ces deux derniers rôles deviennent de plus en plus prégnants dans un contexte de crise de finances publiques. Si l’on peut constater un manque de recherches sur cette approche fonction financière, il convient également de souligner l’importance qu’il y a de conduire des recherches sur le champ connexe à la finance de la gouvernance des organisations publique avec l’étude des instances de décision et des procédures de décision.

4

Le premier article proposé par Nathalie DUBOST et intitulé « Comment les administrateurs conçoivent-ils le rôle du Conseil d’Administration au sein de leur association ? » vise à analyser le rôle occupé par ces derniers. Il met en évidence que le rôle qu’ils attribuent au Conseil et in-fine à leur fonction dépend de la nature de leurs motivations à devenir administrateur. L’approche théorique fonctionnelle, retenue par l’auteur, et issue de la psychologie sociale permet d’expliquer comment une même activité, ici le bénévolat, permet à des individus de satisfaire des motivations différentes. Les résultats d’une enquête terrain auprès de trente-trois administrateurs de trois associations du secteur médico-social montrent qu’il existe deux profils de motivations, chacun associé à un rôle particulier assigné au Conseil d’administration. Le premier est associé à la vision du Conseil comme dispositif de contrôle alors que le second est associé à une vision du Conseil comme dispositif de ressources.

5

Le second article de Christophe MAUREL, David CARASSUS Christophe FAVOREU, Damien GARDEY intitulé « The Characterization and Definition of Public Performance : An Application to Local Government Authorities » s’intéresse à la question de la performance et plus précisément de sa, ou devrons nous dire, de ses mesures dans les collectivités territoriales. Une revue complète de la littérature sur les modèles de gestion de la performance publique montre que sont souvent retenues des visions parcellaires de la performance publique et soulignant ainsi une insuffisante prise en compte des spécificités de la performance publique. Allant au-delà de ces limites, les auteurs cherchent à élaborer un modèle de mesure qui tienne compte de toutes les caractéristiques identifiées de la performance publique.

6

Le troisième article intitulée « Financement des collectivités locales : quelle hybridation des communications financières entre secteur bancaire marchand et non marchand ? » de Muriel MICHEL-CLUPOT et Serge ROUOT traite de la communication financière et réalise une approche comparée entre institution publique et privée en prenant le cas d’organisations bancaires orientées vers le financement publique. L’article porte sur la question l’hybridation publique versus privée de la communication financière de deux entités clés du financement des collectivités locales : Dexia Crédit Local et la Caisse des Dépôts et Consignations. Cette hybridation nait de la rencontre entre les deux sphères publiques et privées et les deux principes marchands et non marchands. L’étude montre qu’il existe d’une part, un processus d’hybridation imputable à la nature des activités et du refinancement de l’entité étudiée et une hybridation plus inattendue, attribuée à un contexte de crise.

7

Ce numéro se conclut enfin par une recension d’ouvrage faite par notre collègue Marc BONNET, sur un ouvrage sur la gouvernance universitaire écrit par Gilles GUYOT intitulé « L’internationale de l’intelligence : pour une mondialisation éclairée », avec une préface de Francine Demichel qui retrace l’histoire de l’université depuis ses origines grecques et aborde la question du devenir du système d’enseignement du management.

Notes

[1]

Professeur des Universités, IAE de Lyon 3

[2]

Professeur des Universités, IEMN Nantes

Pour citer cet article

Chappoz Yves, Pupion Pierre-Charles, « Une finance propre aux organisations publiques ? », Gestion et management public, 1/2014 (Volume 2/n°3), p. 1-2.

URL : http://www.cairn.info/revue-gestion-et-management-public-2014-1-page-1.htm
DOI : 10.3917/gmp.023.0001


Pages 1 - 2 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback