Accueil Revue Numéro

Présentation

À partir de la fin du XVIIIe siècle, la démocratisation et la spécialisation croissante des musées ont signé la fin des cabinets de curiosité. Conjointement au développement des institutions muséales, les sciences naturelles puis les sciences sociales se sont disciplinarisées et professionnalisées. L’influence des premières sur les secondes est bien connue : le modèle naturaliste fournit en effet plusieurs paradigmes ou notions (collecte, inventaire, typologie, nomenclature) aux chercheurs en sciences sociales. L’existence de collections mixtes, regroupant à la fois des objets de la nature et des artefacts, a moins retenu l’attention. Ce dossier propose donc d’interroger les pratiques de collecte, de collection et de mise en exposition à la rencontre entre le domaine des sciences naturelles et celui des sciences sociales (archéologie, ethnologie, histoire, histoire de l’art). En focalisant sur les espaces de connexion entre collections naturalistes et collections ethnographiques, archéologiques ou artistiques, il s’agit de décrire les brouillages ontologiques, les emprunts méthodologiques et les conséquences épistémologiques de ces collectes et collections mixtes. Poser la question des pratiques plutôt que celle des modèles permet d’analyser les affinités ou les interférences à l’œuvre sur le terrain des collectes, dans le fonctionnement des musées et dans l’intimité des collections privées. Ce dossier propose une perspective interdisciplinaire sur les collectes et collections mixtes, en privilégiant les approches historiques et anthropologiques.


Sommaire

Page 2 à 25

In memoriam. Monsieur Fabre n’est jamais là‪

Dossier Collections mixtes

Page 28 à 49

‪Collectionner par-delà nature et culture‪

Page 50 à 67

‪Coquilles et médailles. Naturalia et artificialia dans les collections de province autour de la Révolution‪

Page 68 à 95

‪Insectes, armes et parures. Les enjeux de la collection d’Achille Raffray (Nouvelle-Guinée, 1877)‪

Page 96 à 121

‪Discipliner la science de l’homme. Les collections suisses d’outre-mer (1890-1940)‪

Page 122 à 145

‪Art nouveau ou art congolais à Tervuren ? Le musée colonial comme synthèse des arts ‪

Page 146 à 167

‪Les collections d’art contemporain à l’épreuve du vivant à travers quelques cas remarquables‪

Page 168 à 193

‪Ramasser le monde. Ce que les œuvres de la nature et de la culture font aux collectionneurs contemporains‪

Études et essais

Page 194 à 213

‪Genèses de La Fin du monde de De Martino‪

Note de lecture

Page 214 à 227

‪Leiris, singulier pluriel‪

Chronique scientifique

Comptes rendus

Page 228 à 231

‪Brice Gérard, Histoire de l’ethnomusicologie en France (1929-1961)

Paris, L’Harmattan, coll. « Histoire des sciences humaines », 2014
Page 232 à 233

‪Elizabeth Edwards et Christopher Morton (éd.), Photographs, Museums, Collections: Between Art and Information

Londres et New York, Bloomsbury, 2015
Page 234 à 235

‪Frédéric Léotar, La Steppe musicienne. Analyse et modélisation du patrimoine musical turcique

Paris, Vrin, coll. « MusicologieS », 2014
Page 236 à 237

‪Laurent Legrain, Chanter, s’attacher et transmettre chez les Darhad de Mongolie

Paris, Centre d’études mongoles et sibériennes - École pratique des hautes études, coll. « Nord-Asie 4 », 2014
Page 238 à 240

‪Joffrey Becker, Humanoïdes. Expérimentations croisées entre arts et sciences

Nanterre, Presses universitaires de Paris Ouest, coll. « Frontières de l’humain », 2015
Page 240 à 242

‪Ariela Epstein, À ciel ouvert. Cultures politiques sur les murs de Montevideo

Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Des Amériques », 2015
Page 243 à 244

‪Caroline de Saint-Pierre (éd.), La ville patrimoine. Formes, logiques, enjeux et stratégies

Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Art et société », 2014

Fiche technique

Gradhiva 2016/1 (n° 23). 252 pages.
ISSN : 0764-8928
ISSN en ligne : 1760-849X
ISBN : 9782357440937
Lien : <http://www.cairn.info/revue-gradhiva-2016-1.htm>

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback