Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Gradhiva

2016/2 (n° 24)

  • Pages : 268
  • Affiliation : Revue affiliée à Revues.org

  • ISBN : 9782357440944
  • Éditeur : Musée du quai Branly

ALERTES EMAIL - REVUE Gradhiva

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 136 - 163 Article suivant

Résumé

Français

Cet article revient sur la genèse et le développement d’une idéologie de l’art au Cameroun, qui s’affirme depuis les années 1940 sur la base d’une affinité entre les valeurs de création et de tradition. Ce rapport d’identité, établi principalement à partir des exégèses qui ont accompagné les entreprises de sauvegarde et de mise en valeur de l’art des chefferies et royaumes des Grassfields, est analysé suivant un parcours historique en trois temps. Trois temps illustrés par trois personnalités : Raymond Lecoq, Engelbert Mveng et Jean-Paul Notué, dont l’engagement au service de la reconnaissance et de la transmission de cet univers plastique a contribué à fixer ces valeurs, sur le plan local et national. Un parcours, enfin, qui témoigne de la naissance d’un champ proprement africain de l’art au Cameroun.

Mots-clés (fr)

  • tradition
  • art
  • création
  • Bamiléké
  • Grassfields
  • Cameroun

English

Creation and tradition: A history of an art ideology in Cameroon ‪This paper looks back at the birth and development of an art ideology in Cameroon from the 1940s onwards, which has stipulated an affinity between creational values and traditional values. This relation of identity, which has mainly resulted from the various exegeses accompanying projects for the preservation and promotion of the art of the chieftaincies and kingdoms of the Grassfields, will be examined by considering three historical periods. These three moments are embodied by three personalities: Raymond Lecoq, Engelbert Mveng and Jean-Paul Notué, whose commitment for the acknowledgment and the transmission of these plastic creations has contributed to fixing the creational and traditional values both at the local and national levels. Also, this historical perspective will testify of the birth of a properly African art field in Cameroon. ‪

Mots-clés (en)

  • tradition
  • art
  • creation
  • Bamileke
  • Grassfields
  • Cameroon

Plan de l'article

  1. La mission civilisatrice n’est plus
  2. L’artiste et ses racines
  3. Au commencement était l’art camerounais
  4. Le sens de l’art bamiléké
© 2010-2017 Cairn.info