Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2008/1 (N° 18)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 183 - 200 Article suivant

Résumé

Français

Dans l’histoire des barreaux et de leur rôle après la Seconde Guerre mondiale, le bilan du barreau de Grenoble est contrasté. En dépit d’actes de résistance, ce barreau est épuré en raison de l’application des lois antisémites de Vichy à ses membres. Mais il assure, non sans difficulté, la défense des « traîtres » devant les juridictions d’exception de la Libération, contribuant ainsi au retour de l’État de droit.

English

The Grenoble Bar Council – the defence of Human Rights during the legal purgeThe role of the Grenoble Bar is quite contrasted, if one considers the history of the Bars and of their roles after World War II. Despite some acts of resistance, this Bar was purged by Vichy’s anti-Semitic laws that were applied to its members. Nonetheless the Bar defended “traitors” before the Liberation special courts, not without difficulty. Thus, it helped restoring the rule of law.

Plan de l'article

  1. Les textes de 1941 : l’application de la législation concernant les avocats juifs
    1. L’accueil des avocats juifs réfugiés
    2. Problèmes particuliers posés lors de l’inscription au tableau du stage d’une jeune femme de confession juive
  2. La résistance des avocats grenoblois
    1. La participation de quatre avocats aux réseaux de résistance
    2. Les otages de juin 1944
  3. L’épuration du barreau grenoblois à la Libération
  4. L’exercice du ministère de l’avocat devant les juridictions mises en place à la Libération

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback