Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2008/1 (N° 18)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 201 - 203 Article suivant

Résumé

Français

Dans ce texte écrit à l’été 1944, Louis Aragon, résistant actif et témoin des combats du Vercors, évoque un arrière-plan juridique souvent occulté de la Résistance : celui de la restauration des institutions républicaines et de l’État de droit dans les villes libérées en un temps où le droit romain était menacé par une conception hitlérienne selon laquelle le salut du peuple allemand était érigé en loi suprême.

English

“Roman law is dead and gone.”. Note on a tale written in 1944 by AragonLouis Aragon, who played an active part as a resistant and witnessed fighting in Vercors, evokes the overshadowed legal background of the Resistance. Republican institutions and the rule of law were indeed restored in liberated cities at a time when Roman law was threatened by a Hitlerian ideology that set the salvation of the German people as the supreme law.

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback