Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2008/1 (N° 18)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 7 - 23 Article suivant

Résumé

Français

En cet après-guerre, la paix revient mais la violence imprègne encore la société. À côté de l’euphorie de la Libération, la volonté de châtier les traîtres ne trouve pas d’emblée une forme juridique. En même temps qu’une épuration légale, se poursuit une épuration sauvage. Tel le paradoxe central de cette justice transitionnelle qui demeure avant tout politique : canaliser la vengeance d’une population mais aussi légitimer le nouveau pouvoir, retrouver le fil perdu de la légalité républicaine et refonder l’État.

English

Introduction. The French democratic transitionDuring the post-war period, peace was restored but violence was not completely contained. In fact, the French society saw the Liberation euphoria and the will to “punish traitors” – which did not immediately find a legal way – coexist. Thus popular purge continued although legal purge was set up. For that transitional justice, which was mostly political, here was the paradox – it had to control popular revenge and to legitimize the new government at the same time, i. e. to restore republican law and to re-establish the French State.

Plan de l'article

  1. Les violences épuratoires
  2. Vers la légalité républicaine
  3. La responsabilité des intellectuels
  4. Le rituel de l’expiation (la Haute Cour)
  5. Vaincre, punir, reconstruire. La dialectique de la transition démocratique
  6. L’exigence morale du châtiment à l’épreuve du temps

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback