Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2009/1 (N° 19)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 49 - 56 Article suivant

Résumé

Français

Procureur général puis chancelier, d’Aguesseau est l’auteur prolixe et rigoureux d’une œuvre domaniale fondée sur des cas pratiques et attachée aux principes pluriséculaires des juristes régaliens, farouches partisans des droits de l’État et de son domaine, encore indissociable de la couronne. Au-delà, pointe cependant l’aspiration à un « État de droit » où le monarque serait assujetti à une hiérarchie des normes. Ainsi, dans ses requêtes, d’Aguesseau s’attache à fonder les droits du roi en mettant en avant la notion de droit public, norme générale procédant du souverain et s’imposant à tous. Il ose confronter la puissance souveraine et l’ordre juridique. Pour cela, il n’hésite pas, par exemple, à faire rétroagir le droit domanial, ce droit public au caractère impératif, borne à la puissance royale et garant de la couronne.

English

D’Aguesseau as an advocate of State prerogativesAs a public prosecutor and later as a Minister of Justice, d’Aguesseau is the prolific and rigorous author of body of work dealing with the domain of the state, based on case studies cases and informed by the ancient principles of royalist jurists who were fierce supporters of the privileges and prerogatives of the state, which at the time was still inseparable from the Crown. Nevertheless, one can discern in d’Aguesseau’s thought an aspiration toward some form of “Rule of Law” whereby the monarch would be bound by a hierarchy of norms. Thus, in his writings, d’Aguesseau is concerned with establishing the right of the Crown by emphasizing the notion of public law, as a general norm which comes from the sovereign and is imposed on everyone. He was not afraid to confront sovereign power with legal order. To achieve this he doesn’t hesitate, for example, to give a retroactive effect to State law while this public law had an imperative character and was attached to the power of the monarch and represented the warrant of the Crown.

Plan de l'article

  1. Fonder les droits du roi
  2. Défendre les prérogatives de la Couronne

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback