Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2011/1 (N° 21)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 177 - 190 Article suivant

Résumé

Français

La dimension politique de l’architecture développe des enjeux à la fois fonctionnels et symboliques. La naissance de l’architecture publique coïncide avec le développement de l’État nation. L’architecture constitue un des vecteurs de l’image de l’institution auprès du public mais également un ressort de sa transformation. Sous la ve République mais surtout au xxe siècle, reflétant des impératifs modernes intégrant à la fois une nouvelle politique dans un contexte politique, économique et culturel différent, elle constitue une véritable rupture pour la justice. C’est ainsi qu’autour des années 1970 l’architecture s’est élaborée autour d’un nouvel idéal judiciaire plus humain et plus démocratique. C’est au final cinquante ans d’une évolution et d’une modernisation de l’État et de sa justice qui conduisent à reconsidérer la fonction de la justice.

English

When architecture serves reform : The judicial facilities policy under the 5th RepublicThe political dimension of architecture raises both functional and symbolic issues. The birth of public architecture coincides with the development of the nation-state. Architecture is one of the ways of conveying the image of the institution to the public, as well as an impulse for its transformation. Under the fifth Republic, and especially in the 20th century, as architecture reflected modern necessities that integrated a new policy in a different political, economic and cultural context, it constituted a real departure for the legal system. This is how, around the 1970s, architecture was developed around a new judicial ideal, more humane and more democratic. Finally, 50 years of evolution and modernization of the State and of its justice system lead one to reconsider the function of justice.

Plan de l'article

  1. L’architecture judiciaire comme instrument politique
  2. Efficacité, modernité, dignité : l’architecture, reflet des impératifs de la jeune Ve République (1958-1973)
  3. L’âge d’or des cités judiciaires (1974-1990) : l’architecture au service d’un nouvel idéal judiciaire
  4. La « nouvelle architecture judiciaire » (depuis 1991), à l’image du rôle dévolu à la justice par la société ?
  5. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback