Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2011/1 (N° 21)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 213 - 225 Article suivant

Résumé

Français

Apparue à la fin des années 1990 dans le contexte spécifique des juridictions de Saint-Pierre-et-Miquelon, la visioconférence s’est considérablement étendue et développée en une quinzaine d’années dans la justice française. Que ce soit sur le plan de l’organisation judiciaire et du rapport au territoire, d’une part, ou sur celui de la réalisation de l’audience et du rapport à la symbolique judiciaire, d’autre part, l’introduction de la visioconférence est porteuse d’enjeux importants que ce texte analyse. Il montre que les recompositions en cours ne sont ni uniformes ni univoques et que les usages et appropriations du dispositif sont essentiels pour comprendre ce que la visioconférence fait à la justice.

English

Proximity or distance ? On the development of videoconference within the French legal systemAfter its first appearance at the end of the 1990s in the specific context of the tribunals and courts of Saint-Pierre and Miquelon, videoconference has been significantly extended and developed in the French legal system over the last fifteen-some years. Whether on the level of judicial organisation and of the relation to the territory, or on how a trial is carried out and the relation to judicial symbolism, the introduction of videoconference raises important issues, which are analysed in this article. It shows that the current recompositions are neither uniform nor unequivocal, and that the ways this system is used and appropriated are essential to understanding how videoconference influences justice.

Plan de l'article

  1. Recourir à la visioconférence pour quoi faire ?
  2. Les recompositions de la forme audience
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback